En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Remboursement de la lévothyroxine et du Lévothyrox

Paul Leboulanger - mis à jour le

La lévothyroxine sodique est très fréquemment utilisée pour les problèmes liés à la thyroïde. Le principal médicament qui en utilise, le Lévothyrox, est-il remboursé par la mutuelle et la Sécurité sociale ? Les alternatives au Lévothyrox sont-elles prises en charge ?

Remboursement de la lévothyroxine par l’Assurance maladie

La prise en charge du Lévothyrox

Remboursement du Lévothyrox par la sécurité sociale

Médicament le plus vendu en cas de problème de thyroïde, le Lévothyrox est remboursé à 65% par la Sécurité sociale. A plusieurs reprises entre 2015 et 2017, la Haute Autorité de Santé a reconnu comme important son service médical rendu.

Le TCAPS est-il remboursé ?

Le TCAPS est un nouveau médicament à base de lévothyroxine importé des Etats-Unis. Selon une étude, neuf patients sur dix le trouvaient efficace. Cependant, le TCAPS est cher (entre 8 et 15€ par mois) et surtout, ne bénéficie pour le moment d’aucun remboursement par la Sécurité sociale. Les autorités de santé ont prévenu qu’elles allaient bientôt trancher la question.

La Haute Autorité de Santé a indiqué que, même si le TCAPS ne serait pas remboursé dans un premier temps, elle allait fixer le prix et le taux de remboursement dans les mois qui viennent.

Remboursement du Lévothyrox par la mutuelle santé

Après ce remboursement du Lévothyrox, la mutuelle santé rembourse les 35% restants. Cela vous permet de n’avoir aucun frais à avancer en pharmacie si vous profitez du tiers payant.

Cependant, pour rappel, les autres médicaments à base de lévothyroxine qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale ne le sont pas plus par la mutuelle, sauf cas exceptionnel.

Cet article vous a-t-il été utile ?