En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

L’ésoméprazole est-il dangereux pour la santé ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

Inhibiteur de la pompe à protons (IPP), l’ésoméprazole est un médicament souvent prescrit pour lutter contre les ulcères gastriques, les reflux gastro-œsophagiens et autres problèmes d’acidité. Cependant, il présente des dangers sur le long terme.

Qu’est-ce que l’ésoméprazole ?

L’ésoméprazole est un médicament qui sert à traiter les reflux, les lésions gastroduodénales, Helicobacter pylori ou encore le syndrome de Zollinger-Ellison. Il fait partie de la famille des IPP, c’est-à-dire les inhibiteurs de la pompe à protons, au même titre que l’oméprazole, le lansoprazole, le pantoprazole ou le rabéprazole.

Récemment, plusieurs études scientifiques ont démontré que ces médicaments peuvent être, dans certains cas, dangereux pour la santé du patient. Attention, il s’agit soit de mauvaises prescriptions ou utilisations, soit des dangers spécifiques à certains profils ; mais l’ésoméprazole n’est pas dangereux en soi.

Les dangers de l’ésoméprazole

Une grande étude parue dans le British Medical Journal a mis en lumière les effets secondaires qu’un traitement à long terme à base d’IPP peut avoir sur un patient. On peut ainsi lister :

  • Mauvaise absorption du calcium (risque de fracture et ostéoporose) ;
  • Mauvaise absorption de la vitamine B12 et du fer (risque d’anémie) ;
  • Augmentation du risque de démence ;
  • Augmentation du risque d’infection intestinale ;
  • Baisse du taux sanguin de magnésium ;
  • Risque de développement d’allergies alimentaires.
Il est important de discuter avec son médecin du dosage de l’ésoméprazole et évaluer la balance bénéfice/risque en fonction de sa situation.
Cet article vous a-t-il été utile ?