En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

L’effet placebo fonctionne même quand on est averti

Une récente étude vient de démontrer que les médicaments placebo sont toujours efficaces même dans le cas où le patient sait à l’avance qu’il s’agit d’un traitement placebo.

effets indesirables

Pour traiter certaines maladies, il est possible de suivre un traitement placebo. Les médicaments dits placebo ne contiennent aucune substance active et, pourtant, peuvent s’avérer efficaces. En effet, quand quelqu’un croit qu’il va guérir grâce à l’un de ces remèdes, son état peut s’améliorer juste par cette croyance. Cependant, une étude vient de montrer qu’un malade peut aller mieux même quand il est au courant que son traitement est un placebo.

En effet, la revue scientifique Nature a publié un article sur le sujet. Les patients qui prennent un placebo sans avoir été « dupés » guérissent. Santé Magazine résume ainsi : « Les placebos réduiraient les marqueurs cérébraux de la détresse émotionnelle (…) Même lorsque l’on est conscient que le traitement n’a pas d’efficacité prouvée, croire qu’il peut nous guérir entraînerait des changements dans la façon dont le cerveau réagit aux informations émotionnelles ».

Influence de l’esprit sur le corps

Pour réaliser cette étude intéressante, les chercheurs ont séparé le groupe de volontaires en deux. Un premier groupe a dû inhaler une solution saline en spray nasal en sachant que cela ne contenait aucune substance active, les chercheurs leur expliquant néanmoins qu’en y croyant, cela pourrait leur faire du bien. Le deuxième groupe a juste pris le spray sans savoir qu’il s’agissait d’un placebo.

Jason Moser, coauteur de l’étude et professeur de psychologie à l’université de Michigan, a ainsi déclaré : « Les placebos relèvent de l’influence de l’esprit sur la matière. Les placebos non trompeurs ont été créés pour que l’on puisse les utiliser dans la pratique médicale de routine. Ainsi, plutôt que de prescrire une multitude de médicaments pour aider un patient, vous pouvez lui donner un placebo ».