En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Accidents de la route : ces médicaments dangereux pour les piétons

Les médicaments identifiés comme présentant un risque pour les automobilistes seraient également dangereux pour les piétons.

pietons

Une étude menée par les chercheurs de l’université de Bordeaux met en évidence pour la 1ère fois que les médicaments signalés comme dangereux pour la conduite le sont également pour les piétons. 48 classes de médicaments augmentant le risque d’accidents pour un piéton ont été identifiées à la suite de l’étude, les plus communs étant :

  • les benzodiazépines (contre l’anxiété) ;
  • les anti-histaminiques (contre les allergies) ;
  • les anti-inflammatoires.

En France, les médicaments à risques sont classés en 3 catégories facilement identifiables par des pictogrammes colorés : le jaune invite à « être prudent », le orange à être « très prudent » et le rouge, « à ne pas conduire ».

Prévention et information sont une nécessité

Les auteurs de l’étude indiquent que « ces médicaments peuvent affecter le niveau d’attention des piétons, par exemple leur temps de réaction ou leur mobilité, comme leur vitesse de marche », précisant que « cette étude montre la nécessité de faire de la prévention à propos des effets de ces médicaments, chez les piétons. »

Pour Emmanuel Lagarde, directeur de recherche à l’Inserm ayant participé à ces recherches, « l’important est de faire en sorte que les patients prennent en compte les pictogrammes et soient conscients des risques qu’ils prennent lorsqu’ils sortent de chez eux ». Selon lui,  il est également important « que les prescripteurs et les pharmaciens informent les patients des risques. »