Antibiotiques : la consommation mondiale a augmenté de 65% en 15 ans

En 15 ans, la consommation d’antibiotiques a bondi de 65% dans le monde. Un phénomène inquiétant qui pourrait devenir un réel problème de santé publique selon les chercheurs.

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ». La formule a beau être connue de tous, elle est loin d’être ancrée dans les pratiques. En effet, d’après une étude américaine publiée dans le journal de l’Académie des sciences américaines (PNAS), la consommation mondiale d’antibiotiques aurait augmenté de +65% entre 2000 et 2015 et serait passée de 21,1 à 34,8 milliards de doses quotidiennes dans les 76 pays analysés.

Des chiffres particulièrement inquiétants et qui pourraient bien continuer de grimper. Selon les chercheurs de l’étude, « sans changement politique, la consommation d’antibiotiques en 2030 sera 200% plus importante qu’en 2015 ». A noter que c’est dans les pays à revenu faible ou moyen que la hausse est la plus significative (+114%).

La France, 8e consommatrice d’antibiotiques au monde

En matière de consommation de médicaments, la France est loin d’être une bonne élève et décroche la 8ème place du classement. « En France, l’utilisation des antibiotiques est supérieure de près de 50% à la moyenne des pays de l’OCDE », constatait cette même organisation dans un rapport de 2017. Une consommation particulièrement importante chez les seniors.

En 2017, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) alertait déjà sur les risques liés à l’antibiorésistance, qui pourrait devenir l’une des plus grandes menaces de santé à l’échelle mondiale. En effet, plus nous absorbons de médicaments, plus les bactéries deviennent résistantes, et plus il est difficile de soigner les infections.