En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La consommation d’antibiotiques a diminué de 15% en 10 ans en France

La consommation d’antibiotiques a tendance à s’infléchir en France : sur les 10 dernières années, les prescriptions ont diminué de 15%. Pour autant, les Français comptent toujours parmi les plus gros consommateurs en Europe.

Les Français consomment toujours beaucoup de médicaments. Selon un rapport de Santé Publique France publié lundi 18 novembre, en 2018, « il a été vendu en France 728 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine et 471 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé animale ». Toutefois, l’agence relève un point positif : cette consommation a tendance à baisser.

D’après l’étude, la consommation d’antibiotiques prescrits par des médecins en ville (comprendre hors hôpital) a légèrement diminué, pour passer de 22,7 doses pour 1 000 habitants en 2009 à 22,5 en 2018. Si l’on se base sur le nombre de prescriptions d’antibiotiques, la consommation a même reculé de 15%, en 10 ans. « Dans les deux cas, c’est assez encourageant », commentait aux Echos Bruno Coignard, directeur des maladies infectieuses à Santé publique France.

La France toujours mauvaise élève

Pas de quoi crier victoire trop vite pour autant. Du point de vue de la consommation de médicaments, « la France reste en effet l’une des plus mauvaises élèves de l’Europe », rappelle Bruno Coignard. Elle est le 3e pays européen le moins performant à ce niveau, derrière la Grèce et Chypre.

Pour donner un ordre d’idée : en additionnant ville et hôpital, la France est à 25,3 doses pour 1 000 habitants et par jour. Or, en Europe, la moyenne est à 19,8. En la matière, le meilleur pays européen demeure les Pays-Bas, qui affichent une moyenne à 9,7 doses, soit presque 3 fois moins élevée que celle de la France.