Nutrithérapie : quel remboursement par la mutuelle santé ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Davantage reconnues pour leurs bienfaits, les médecines douces séduisent pour leur recours à des alternatives sans médicament ou à des produits naturels. Moins connue que la sophrologie ou l’hypnose, la nutrithérapie se développe doucement et les formations se sont multipliées ces dernières années. Néanmoins, comme beaucoup de pratiques douces, les consultations sont souvent chères. Celles-ci sont-elles prises en charge par la mutuelle santé ? LeLynx.fr vous en dit plus à ce sujet !

Quels sont les honoraires pour une consultation de nutrithérapie ?

Les prix des consultations sont très variables. La première est généralement plus onéreuse car il s’agit d’une session longue (1h à 2h) afin d’effectuer un bilan des besoins du patient. Le prix de la consultation est compris entre 60 et 180 €. La nutrithérapie n’étant pas une médecine conventionnée, les prix sont libres.

La plupart du temps, d’autres sessions font suite à la première séance, afin de faire le point sur le programme de nutrition mis en place. Les consultations de suivi sont en principe moins chères que la première. Certaines sont à 35 € ou 50 €, d’autres peuvent aller jusqu’à 120 €.

Des nutrithérapeutes proposent des « forfaits bilan » avec un bilan et une consultation et des « forfait suivi » avec la possibilité de choisir le nombre de séances. Cela permet, dans certains cas, de diminuer le prix unitaire d’une séance.

Le remboursement de mutuelle pour la nutrithérapie est-il possible ? 

Nutrithérapie : quel remboursement par la mutuelle santé possible

Comme la majorité des médecines alternatives (également appelées médecines douces), la Sécurité sociale ne prend pas en charge les consultations de nutrithérapie. L’Assurance maladie effectue un remboursement dans le cas où le soin est prodigué par un médecin conventionné, à l’image d’un médecin homéopathe conventionné. Dans ce cas, les consultations sont remboursées à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Les séances d’acupuncture et d’hypnose peuvent, par exemple, également faire l’objet d’un remboursement partiel.

Certaines mutuelles et assureurs santé remboursent de plus en plus les séances de médecines douces. Depuis plusieurs années, elles connaissent un véritable engouement de la part des Français. En fonction de la mutuelle choisie, le remboursement de ces soins de santé peut s’effectuer par le biais de forfait. Certaines mutuelles sont très généreuses et proposent un forfait de 200 € hors cures thermales. D’autres prennent en charge un nombre précis de séances : par exemple quatre séances à 50 €.

Il est donc important d’être attentif aux conditions de remboursement lors de la souscription du contrat de mutuelle santé.

Pourquoi consulter un nutrithérapeute ?

Signifiant étymologiquement « soigner par l’alimentation », la nutrithérapie consiste en une alimentation adaptée aux besoins du patient. Tout comme l’aromathérapie ou la phytothérapie, les patients sont attirés par les possibilités qu’offre la nature pour soigner certains maux. Il s’assure par ailleurs que certains aspects du quotidien comme l’environnement de vie ou de travail ne soient pas les vecteurs de certains mal-être. Ce n’est qu’à l’issue d’un échange approfondi permettant de dresser le profil du patient et ses habitudes notamment que le nutrithérapie est plus à même de faire un premier bilan sur la situation et d’envisager un traitement adapté.

Dans la pratique, le nutrithérapeute propose une alimentation misant notamment sur les micronutriments comme :

  • Les vitamines ;
  • Les minéraux ;
  • Les oligoéléments ;
  • Les acides gras essentiels.

Les nutrithérapeutes ne sont pas les seuls à prodiguer des conseils alimentaires pour tenter de soulager un besoin d’un patient. Les médecins traditionnels prescrivent également des compléments alimentaires pour pallier une carence, par exemple.

L’automédication est une alternative à une consultation de nutrithérapie. Il est tout à fait possible d’acheter des compléments alimentaires ou ce que l’on appelle des « super-aliments » grâce à leur vente en libre service. Cependant les risques de surdosages ou de mauvais mélange existent. Le nutrithérapeute saura mieux déterminer quels compléments sont à adopter ou quels alimentes sont à privilégier.

Les bienfaits de la nutrithérapie

Nutrithérapie : quel remboursement par la mutuelle santé bienfaits

Depuis 2001, le gouvernement français a mis l’accent sur l’importance d’une alimentation saine et équilibrée en lançant le Programme national nutrition santé (PNNS). De nombreuses études démontrent le rôle que jouent de mauvais apports nutritionnels, ainsi qu’une activité physique insuffisante, dans le déterminisme de nombreuses maladies cardiovasculaires.

En fonction des besoins spécifiques du patient, la nutrithérapie peut agir sur plusieurs aspects, comme :

  • Un meilleur fonctionnement des muscles et des articulations ;
  • Une prévention des maladies cardiovasculaires ;
  • Une diminution des désagréments d’une pathologie, d’une allergie ;
  • Une réduction du stress ;
  • Une amélioration du sommeil, de la concentration, de la mémoire ;
  • Un renforcement des défenses immunitaires.

La nutrithérapie est-elle reconnue en France ?

Si les diplômes de nutrithérapie ne sont pas reconnus par l’État, il existe tout de même l’Union des Nutrithérapeutes Francophones (UDNF) qui recense l’ensemble des praticiens formés et reconnus comme nutrithérapeutes.

À noter que des médecins n’étant pas spécialisés en nutrithérapie peuvent l’exercer, et pour cause : les médecins non-spécialistes peuvent suivre un programme de 80 heures, accessible par l’ensemble des professionnels de la santé. Il s’agit du Diplôme d’Université de diététique, nutrition préventive et micronutrition. On recense également 3 établissements dispensant une formation similaire :

  • Le CERDEN (Centre Européen pour la Recherche, le Développement et l’Enseignement de la Nutrition et de la Nutrithérapie) ;
  • Le CFNA (Centre de Formation en Nutrithérapie Appliquée) ;
  • L’IENPA (Institut Européen de Nutrithérapie et Phytothérapie Appliquées), proposant chacun des formations réparties sur deux ans en moyenne.

Comment bien choisir sa mutuelle santé ?

Si vous êtes adeptes des médecines douces, il est vivement conseillé de prêter attention à la prise en charge de ce type de séances. La première chose à faire pour bien choisir une mutuelle de santé est d’évaluer objectivement l’ensemble de ses besoins. Il est également nécessaire de prendre en compte l’âge et le lieu de résidence. En effet, en fonction de ces deux critères, les prix varient. Évitez de vous comparer à vos proches. Ayez plutôt recours à un comparateur de mutuelles afin de gagner du temps et de l’argent ! Avec LeLynx.fr vous pouvez trouver le contrat de mutuelle santé qui vous correspond en faisant un ou plusieurs devis gratuits.