En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Le stress touche la moitié les Français, notamment les femmes

Un sondage récent révèle que 1 Français sur 2 se considère comme une personne assez ou très stressée. Un mal qui touche plus particulièrement les femmes et les jeunes.

femme stressée

D’après une étude OpinionWay pour la Fondation Ramsay Générale de Santé, 50% des Français se sentent très ou assez stressés. C’est notamment le cas chez les femmes, qui sont 60% à être stressées (contre 38% des hommes), et les 25-34 ans, dont 57% des interrogés sont concernés (contre 42% des 65 ans et plus).

Le stress a plutôt augmenté ces 3 dernières années pour 38% des Français (notamment les femmes avec 48% des sondées contre 28% des hommes) et a diminué pour tout juste 12% d’entre eux. Une augmentation qui s’accentue chez les personnes les plus stressée (+61%). Les 3 causes de stress les plus mentionnées par les Français sont :

  • la vie professionnelle (36%) ;
  • les problèmes financiers (35%) ;
  • la vie personnelle (33%).

Un impact sur le sommeil et le comportement

Avec la moitié d’entre eux concernés, les Français sont 83% à estimer que le stress peut avoir des conséquences sur la santé à long terme. C’est d’autant plus vrai chez les femmes (86% contre 79% des hommes). Les principales conséquences du stress énoncées par les Français sont :

  • les problèmes de sommeil (53%) ;
  • les répercussions sur le comportement (nervosité, énervement…) (40%) ;
  • les répercussions sur la vie de famille et/ou de couple (disputes, moins d’attentions…) (26%) ;
  • les problèmes cardiaques (hypertension, accélération du rythme cardiaque…) (18%).

Pour autant, dans la pratique, 7 Français sur 10 entreprennent réellement de lutter contre le stress et leur principal allié est le sport (39%) lorsque près de 3 Français sur 10 ne font rien, révèle l’étude. En complément du sport, les consultations médicales (31%), les médecines parallèles (acupuncture, sophrologie, homéopathie) (19%) et la prise de médicaments (18%) sont davantage privilégiées par les personnes les plus stressées.