Les mutuelles vont rembourser les séances chez le psy

Face à la hausse très inquiétante des dépressions, les mutuelles santé comptent inclure dans leurs contrats le remboursement des séances chez le psychologue, à raison d’au moins quatre par an.

psychologue

61% des jeunes de 18 à 25 ans estiment que la crise a ou va avoir des conséquences négatives sur leur santé mentale (Ipsos). Les fédérations de mutuelles, assurances santé et instituts de prévoyance se sont réunies lundi 22 mars pour trouver des solutions face au désastre de la santé mentale en France. Une façon de montrer qu’ils prennent les devants, puisque dans l’après-midi, un conseil des ministres était prévu à Matignon sur le même thème.

Désormais, les complémentaires santé prendront en charge plusieurs consultations de psychologue par an, sur prescription médicale et dans la limite de 60€ par séance. Dans un communiqué, la Mutualité française a précisé que les mutuelles prendront en charge « un minimum de quatre séances par année » dès le premier euro dépensé chez les psychologues libéraux.

Robert Geoffroy et la psychologie au temps du coronavirus
Lire l'article

Il faudra attendre encore

Pour les assurances santé, même principe, avec une légère différence : il ne s’agit pas d’un minimum de quatre séances, mais d’un seuil maximal de quatre séances, selon la Fédération française de l’assurance. Les instituts de prévoyance ont quant à eux promis de renforcer leur dispositif de prise en charge des consultations de psychologues.

Attention tout de même avant de se précipiter chez son psy : la mesure n’entre pas en vigueur pour l’instant. Les trois fédérations veulent d’abord « initier un échange » avec les médecins et les psychologues. Pour l’instant, la Sécurité sociale ne prend pas en charge ces derniers, sauf dans le cadre d’un test mené dans quatre départements français. La Cour des comptes a récemment conseillé de généraliser ce schéma.