Un boom des recherches « psys » constaté sur Doctolib

Entre octobre 2020 et janvier 2021, le nombre de recherches concernant des problèmes de santé mentale a doublé sur la plateforme. Psychologues et psychiatres croulent sous la demande.

dépression

« La dépression frappe au hasard : c’est une maladie, pas un état d’âme », disait l’écrivain Tahar Ben Jelloun. En effet, c’est une maladie et elle touche de plus en plus de Français, à en croire les chiffres de la plateforme Doctolib. De 120 000 recherches de rendez-vous chez le psychologue en octobre 2020, on est passé à plus de 255 000 en début d’année 2021. Pour les psychiatres, ce chiffre passe de 105 000 à 223 000.

Cette hausse d’activité, en seulement quatre mois, est de l’ordre de +27% pour les psychologues et +10% pour les psychiatres. Trois quarts des psychologues expliquent avoir constaté une augmentation de leur charge de travail, en grande partie due à l’accroissement de leur patientèle. Malgré cela, 4 millions de créneaux restent vacants chaque année et Doctolib estime que 800 000 patients supplémentaires pourraient être pris en charge.

Robert Geoffroy et la psychologie au temps du coronavirus
Lire l'article

Les mutuelles ont promis de rembourser

Caroline Delannoy, psychologue dans le 16e arrondissement de Paris, a déclaré à Franceinfo : « Nous recevons beaucoup de nouveaux patients depuis octobre dernier en raison du contexte. Les mutuelles se mobilisent plus pour rembourser les frais de consultation, idem pour les entreprises qui se préoccupent davantage de la santé mentale de leurs collaborateurs en finançant des programmes ».

En effet, la Fédération française de l’assurance a annoncé le 23 mars dernier la mise en place du remboursement de quatre consultations psychologiques jusqu’à la fin d’année, dans la limite de 60€ par séance. Caroline Delannoy s’en réjouit : « Ces initiatives ancrent dans les esprits que consulter un psy est important, que ce n’est pas du luxe ».