En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Grippe aviaire : la France redoute l’arrivée du virus H5N8

Le virus Influenza H5N8 a un « risque élevé » de contaminer les poules dans 46 départements français. Le pays se prépare à des mesures restrictives pour protéger la volaille.

poulailler poules volaille grippe aviaire

Cocorico ! Il est temps de sonner l’alerte dans les poulaillers de France. Les oiseaux migrateurs menacent d’apporter dans leurs bagages une nouvelle épizootie, un virus se transmettant entre animaux. Influenza H5N8 pourrait être virulent à en croire les infectiologues, et si grippe aviaire il y avait, des millions de volatiles devraient être abattus en vain.

La France prend le sujet très au sérieux. 46 départements ont été placés en « vigilance élevée ». Un arrêté publié le 4 novembre au Journal officiel explique : « La présence du virus dans la faune sauvage non loin de la frontière française, dans un couloir migratoire qui traverse le territoire national, justifie l’élévation du niveau de risque. »

La volaille protégée par des filets

Les Pays-Bas sont touchés depuis le 21 octobre, quand deux cygnes tuberculés ont été contaminés près d’Utrecht. Ensuite, un foyer a été détecté en élevage de poulets puis 13 cas dans la faune sauvage néerlandaise. Les Allemands ont à leur tour constaté la contamination des oiseaux sauvages, avant que l’Angleterre ne déclare un premier foyer.

Les départements traversés par ces flux migratoires seront protégés par des mesures d’urgence. Les rassemblements d’oiseaux dans les concours et les expositions seront interdits. Les élevages de volailles seront claustrés ou protégés par un filet de réduction des parcours. Il sera interdit de transporter ou lâcher des gibiers à plumes ; et les chasseurs n’auront plus le droit d’utiliser des appelants (oiseau servant d’appeau).