En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Qu’est-ce que l’infectiologie ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Réalisez 423€ d'économies en moyenne* !

Fortement mis en lumière depuis la pandémie mondiale de 2020, les infectiologues sont des médecins spécialistes qui travaillent souvent avec les services hospitaliers. Voici une définition complète du métier.

Définition de l’infectiologie

L’infectiologie est une spécialité médicale qui vise à prévenir et traiter les infections. Celles-ci peuvent être de différentes natures :

  • Infections nosocomiales ;
  • Maladies bactériennes ;
  • Maladies virales ;
  • Maladies parasitaires.

L’infectiologie est une discipline universitaire reconnue et sanctionnée par un diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC). Les médecins infectiologues ne peuvent pas travailler à leur compte grâce à ce diplôme et exercent donc dans les hôpitaux. Si cette discipline traitait initialement les infections dites tropicales, elle est maintenant concentrée sur les infections nosocomiales ou encore le VIH, les virus tels que le coronavirus ou la grippe H1N1, voire les maladies des immunodéprimés.

Quelles sont les missions de l’infectiologue ?

L’infectiologue exerce avant tout en tant que consultant au sein d’hôpitaux ou de cliniques. Si les infections sont couramment diagnostiquées et traitées par les médecins non spécialistes du sujet, l’infectiologue peut néanmoins apporter son concours dans les cas complexes. Par exemple en France pendant l’épidémie de coronavirus, les infectiologues ont beaucoup aidé à comprendre le virus et donner des pistes pour endiguer sa propagation.

Les maladies infectieuses : il en naîtra de nouvelles, il en disparaîtra lentement quelques-unes ; celles qui subsisteront ne se montreront plus sous les formes que nous leur connaissons aujourd’hui. Charles Nicolle, 1933

Comment travaillent les infectiologues ?

chercheur science eprouvette

Le principal but de l’infectiologue est de diagnostiquer l’origine de l’infection. Elle peut être de plusieurs types comme nous l’avons vu : bactériologique, virale… Pour mener à bien son action et identifier l’agent pathogène, l’infectiologue a recours aux tests suivants :

  • Coloration de Gram ;
  • Hémoculture ;
  • Tests sérologiques ;
  • Génotypage ;
  • Réaction en chaîne par polymérase.
Les infectiologues sont amenés à travailler dans des pays étrangers où les infections peuvent se développer rapidement. Les Médecins sans frontières collaborent avec des infectiologues pour apporter leurs connaissances des antibiotiques et sur le suivi des infections.
10 innovations qui vont révolutionner la médecine
Lire l'article

Une brève histoire de l’infectiologie

Les infections avant la recherche scientifique

Avant l’invention de la discipline, il va de soi que les épidémies étaient particulièrement violentes et difficiles à endiguer. La peste noire du 14e siècle a fait près de 25 millions de morts en Europe, due au retour massif des Génois chassés de Caffa où leurs ennemis catapultaient des cadavres pestiférés par-dessus les murailles. Ce fut la première guerre bactériologique connue.

Les siècles suivants ont vu se répandre le choléra, qui a foudroyé le continent entre les 18e et 19e siècles. Les maladies infectieuses dans leur ensemble, comme la poliomyélite, ont poussé les scientifiques à se pencher sur le sujet et trouver des solutions.

Du microscope à l’antibiotique

La découverte du microscope et les observations d’Antoni van Leeuwenhoek au 17e siècle ont permis de grandes avancées. La microbiologie explose véritablement à la fin du 19e siècle, portée par Louis Pasteur et Robert Koch, qui comprennent le lien entre les microorganismes et les infections.

Top 10 des médecins célèbres français
Lire l'article

Dans les années 1940, un grand tournant marque la médecine : la découverte des antibiotiques par Alexander Fleming, Ernst Chain et Howard Florey. Pendant près de 60 ans, ce fut le remède le plus utilisé pour combattre les maladies infectieuses dans le monde. La France en est particulièrement friande.

Les nouvelles maladies infectieuses

Après un 20e siècle très (trop) optimiste, on remarque dès les années 1980 la multiplication de maladies graves : SIDA, coronavirus, légionellose, zoonoses, virus aviaire… Les maladies tropicales, qui furent à l’origine du développement de la discipline médicale de l’infectiologie, marquent également leur grand retour.

Dans ce contexte, les infectiologues deviennent des acteurs majeurs des politiques sanitaires étatiques. Ils s’intéressent aussi à la gestion des hôpitaux et appuient leurs collègues dans d’autres domaines. Pendant la crise du Covid-19, l’infectiologie a été déterminante dans les prises de décisions à échelle nationale. L’un d’entre eux, Didier Raoult, a d’ailleurs été exposé médiatiquement au premier plan.

Scorbut, peste, choléra… les maladies anciennes sont de retour
Lire l'article
Cet article vous a-t-il été utile ?