En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Consultation d’un dermatologue : quelles prises en charge ?

Claire Tourdot - mis à jour le

Démangeaisons, rougeurs, infections, maladies de peau… de nombreuses raisons peuvent pousser à consulter un dermatologue. Si l’Assurance maladie rembourse une partie des interventions de ces spécialistes de la peau, la souscription à une mutuelle santé est essentielle pour profiter d’une meilleure prise en charge.

Pourquoi consulter un dermatologue ?

Tout le monde peut consulter un dermatologue dès lors qu’une anomalie de la peau est constatée (grain de beauté, réaction cutanée, chute de cheveux…). Le champ d’activité de ces médecins spécialistes est en effet très large et concerne non seulement les maladies de l’épiderme, mais aussi celles des muqueuses, des cheveux et des ongles.

Peuvent faire l’objet d’une consultation ou d’un suivi dermatologique les affections suivantes :

  • Les maladies de peau (acné, psoriasis, mycoses, eczéma, verrues…) ;
  • Les infections sexuellement transmissibles (IST) ;
  • Les cancers de la peau ;
  • Les ulcères ;
  • Les piqûres d’insectes ;
  • Les problèmes capillaires (chute, calvitie…).

Consultation d'un dermatologueAvant de prendre rendez-vous, l’avis d’un médecin traitant est déterminant. Ce dernier pourra, dans certain cas, traiter lui-même l’affection ou orienter le patient vers un dermatologue si nécessaire. Cette étape est également obligatoire pour profiter du parcours de soins coordonnés et être remboursé à 70 % par la Sécurité sociale.

Le dermatologue étant un médecin spécialisé, sa consultation coûte plus chère que celle d’un médecin généraliste. Par ailleurs, il est rare que les dermatologues pratiquent à la lettre les tarifs conventionnels de la Sécurité sociale : les dépassements d’honoraires sont monnaie courante, notamment dans les grandes villes.Combien coûte une consultation ?

Si le parcours de soins coordonnés est respecté (le patient passe par son médecin traitant) :

  • Prix d’une consultation ponctuelle = 46 € dont 70 % (soit 31,20 €) remboursé par l’Assurance maladie ;
  • Prix d’une consultation régulière = 28 € dont 70 % (soit 18,60 €) remboursé par l’Assurance maladie.

Si le parcours de soins coordonnés n’est pas respecté :

  • Prix d’une consultation = 33 € dont 30 % (soit 6,50 €) remboursé par l’Assurance maladie.

Après remboursement de la Sécu, les complémentaires santé prennent en charge les frais restants, voire les dépassements d’honoraires. Si la consultation d’un dermatologue devient fréquente, il est possible d’ajuster son contrat santé pour profiter d’une couverture adaptée à ses besoins.

Chaque année, le Syndicat national des dermatologues organise une journée de prévention et dépistage des cancers de la peau au cours de laquelle certains centres de santé proposent des consultations gratuites.

La prise en charge des soins esthétiques

Soins esthétiques

Les compétences des dermatologues s’étendent aujourd’hui aux soins esthétiques tels que l’épilation laser, le traitement du vieillissement, le détatouage ou encore la dermabrasion. Toutefois, leur prise en charge est différente selon la nature de l’intervention.

Alors que les soins purement esthétiques sont à la charge totale du patient, les actes thérapeutiques sont remboursés par l’Assurance maladie dans les cas suivants :

  • Après une maladie grave ou un accident ;
  • Si la santé du patient est mise en cause (grain de beauté…) ;
  • En cas de préjudice psychologique ou social (acné, tâche de naissance, psoriasis…).