En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance maladie : bientôt plus de pénalités pour les patients sans médecin traitant ?

Les patients qui n’ont pas de médecin traitant pourraient bientôt bénéficier d’une prise en charge identique à ceux qui en ont un, à hauteur de 70%. Une mesure de santé qui pourrait permettre de réduire leur reste à charge.

En France, 5,4 millions de patients n’ont pas de médecin traitant. Un problème en termes de suivi de santé, mais aussi de remboursement. En effet, lorsqu’ils consultent un généraliste, ces patients ne bénéficient que d’une prise en charge à hauteur de 30% de la base de remboursement, contre 70% pour les patients qui ont un médecin traitant.

La bonne nouvelle : cette pénalité pourrait bientôt ne plus exister. Comme l’a annoncé Nicolas Revel, le directeur général de l’Assurance maladie, l’organisme met en effet en place un dispositif pour que ces patients puissent bénéficier d’un remboursement classique, « sans application de pénalité, soit à hauteur de 70 % de la base de remboursement et de 100 % pour les personnes en affection longue durée ou les femmes enceintes ».

Prouver la recherche d’un médecin traitant

Attention toutefois : si la mesure est mise en œuvre, elle sera soumise à une condition. Les patients concernés devront prouver qu’ils ont perdu leur médecin traitant ou qu’ils sont activement en recherche d’un nouveau professionnel. Pour les patients qui ne peuvent le prouver, une pénalité continuera à s’appliquer.

La fin de ces pénalités pourrait faire gagner de précieux euros aux patients concernés et permettre de réduire le renoncement aux soins. Pour une consultation chez un médecin généraliste de secteur 1, la facture est de 25€. Avec la fin des pénalités, le remboursement passerait de 7,5€ à 17,5€, soit un gain de 10€.

Votre médecin traitant n’exerce plus, que faire ?
Lire l'article