En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Téléconsultation : seuls 6% des Français l’ont déjà essayée

Les rendez-vous médicaux en ligne n’ont pas encore convaincu les patients, selon un récent sondage. Les médecins, eux, semblent davantage apprécier la pratique.

teleconsultation

Depuis le 15 septembre 2018, certains soins de télémédecine sont pris en charge par l’Assurance maladie. Cependant, malgré le fait qu’elle constitue une filière prometteuse, la médecine à distance est très loin des résultats escomptés. L’Assurance maladie avait déjà établi un premier bilan six mois après le début du remboursement : seuls 7 939 actes ont été pris en charge.

Un sondage d’Odoxa pour l’Agence du numérique en santé vient de confirmer cette tendance. Au total, seulement 6% des Français ont déjà fait une téléconsultation. Les médecins paraissent plus ouverts à la pratique puisqu’ils sont 13% à l’avoir expérimentée. Sont comprises dans le terme télémédecine les actes de télésurveillance, téléconsultation ou téléexpertise.

La télémédecine, comment ça marche ?
Lire l'article

Une déshumanisation de la relation ?

L’étude menée auprès des médecins et soignants montre que ceux-ci sont plutôt enthousiastes à l’idée de réaliser des téléconsultations. Ils sont 50% à vouloir y avoir recours contre 40% des patients. Les professionnels de santé qui ont déjà essayé la télémédecine sont 86% à en être satisfaits, contre 71% de Français.

Les auteurs du sondage donnent des pistes pour développer la téléconsultation médicale : améliorer l’aspect technique et miser sur le médecin pour informer et rassurer le patient sur ce type de soins. L’opinion des Français est positive à 60%, cependant de nombreux défauts sont associés à la télémédecine : pour 75% d’entre eux, elle déshumanise la relation avec le médecin.