Réseaux de soins : un bilan positif pour les assurés

5 ans après son adoption à l’Assemblée nationale, le projet de loi sur les réseaux de soins fait encore parler de lui. Un article publié par Florence Naegelen et Michel Mougeot, tous deux chercheurs au CNRS, distingue les différences entre les deux types de réseaux de santé.

Les réseaux de soins sont des partenariats noués entre les prestataires de soins (médecins, pharmacies, thérapeutes…) et les mutuelles santé ayant pour but de proposer des réductions et un meilleur remboursement lors des différents actes médicaux.

Les réseaux de soins fermés

Dans les réseaux de soins dits « fermés », l’assureur « met aux enchères » son partenariat. Ce sont les prestataires qui proposent un prix pour les assurés, s’il est accepté, il entre dans le réseau, s’il ne l’est pas, il ne fera pas partie de celui-ci. C’est le système de partenariat le plus avantageux pour l’assuré. Il est ainsi certain d’obtenir le meilleur prix pour ses soins au meilleur remboursement. Les deux chercheurs expliquent également pourquoi : la concurrence pour faire partie du réseau fait chuter les prix et entraîne un effort des prestataires pour en faire partie.

Les réseaux de soins ouverts

Dans ce système de partenariat, pas d’enchères. L’assureur impose des conditions et les prestataires qui les respectent peuvent entrer dans le réseau. L’absence de concurrence entre les différents soignants ne bénéficie donc pas à l’assuré, les prix restent identiques à ceux pratiqués à l’extérieur du réseau, mais le remboursement est plus élevé.

Pour Florence Naegelen et Michel Mougeot, ce sont les réseaux de soins fermés qui proposent le plus d’avantages, souvent adoptés par les mutuelles à but non lucratif, ils proposent plus d’avantages pour l’assuré et moins pour l’assureur. Comme leur but n’est pas de maximiser leurs profits, c’est un bon compromis.

Les réseaux de soins se présentent comme un moyen de faciliter l’accès au soin en le rendant moins onéreux chez les partenaires tout en ne faisant pas grimper les prix hors du réseau.