En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le remboursement intégral des téléconsultations prolongé de quelques mois

Depuis le confinement, la téléconsultation est remboursée à 100% par l’Assurance maladie. La mesure est prolongée au plus tard jusqu’à fin décembre.

Durant le confinement, la téléconsultation a connu un essor considérable. Même si les patients reviennent dans les cabinets médicaux, cette pratique de santé semble s’être davantage inscrite dans les habitudes des Français. Parmi les raisons qui l’expliquent, le remboursement intégral de ces prestations par l’Assurance maladie – une nouveauté instaurée pendant le confinement.

Bonne nouvelle pour les assurés : le remboursement à 100% des téléconsultations va se poursuivre. Initialement, la mesure devait s’arrêter à la fin de l’état d’urgence sanitaire, fixé au 10 juillet 2020. Une ordonnance parue au Journal officiel du 18 juin précise que la prise en charge intégrale est prolongée, « jusqu’à une date précisée par décret, et au plus tard jusqu’au 31 décembre 2020 ».

Faciliter le recours à la téléconsultation

L’ordonnance est accompagnée d’un rapport qui justifie la prolongation de ces remboursements. L’objectif est de « faciliter le recours » à la téléconsultation, mais aussi, à plus court terme, de « limiter les déplacements des patients dans les cabinets médicaux et, en conséquence, de limiter encore les risques de propagation de la maladie ».

Reste à savoir si la pratique perdurera. Pour rappel, durant le confinement, une autre règle avait également été assouplie. Pour bénéficier de la télémédecine, les patients n’étaient pas obligés de voir un médecin déjà consulté physiquement au cours des 12 derniers mois.