En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

De nouveaux tarifs de consultations médicales dès le 1er novembre

A compter du 1er novembre, de nouveaux types de consultations vont voir le jour. Appelées « complexes » et « très complexes », ces consultations coûteront-elles vraiment plus cher aux patients ?

consultation médecin généraliste

Suite aux négociations entre les syndicats médecins et l’Assurance maladie, une nouvelle grille tarifaire entre en vigueur dès le 1er novembre pour certaines consultations en fonction de leur complexité :

– Une consultation « complexe » est facturée 46€. Elle concerne notamment les jeunes filles souhaitant avoir accès à une contraception, la prévention contre les MST ou encore les enfants obèses.

– Une consultation « très complexe » est facturée 60€. Elle concerne principalement les visites rares concernent la préparation à des greffes rénales, les consultations d’annonce de cancer ou encore les consultations des gynécologues concernant des malformations fœtales.

Quel impact sur le portefeuille des Français ?

Cette hausse tarifaire pour certaines consultations sera sans incidence financière pour les patients bénéficiant d’une mutuelle santé. Les règles habituelles de remboursement continuent de s’appliquer avec une prise en charge à hauteur de 70% par l’Assurance maladie et les 30% restant par la complémentaire santé.

La Sécurité sociale précise que « les 2/3 de ces consultations concernent la prise en charge de maladies complexes et instables pour des patients bénéficiant du régime d’affections en longue durée (ALD) », remboursées à ce titre à 100% par la Sécurité sociale.