En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Santé : les médecins de plus en plus adeptes des outils connectés

Les professionnels de santé sont de plus en plus nombreux à adopter des objets connectés et applications mobiles comme aide au diagnostic ou au traitement.

Médecins applications et objets connectés

D’après une étude réalisée par la société française d’objets connectés Withings pour la MACSF (Mutuelle d’assurances du corps de santé français), les professionnels de santé sont 61% à utiliser des applications mobiles de santé dans le cadre de leur profession.

Les médecins se positionnent ainsi comme les primo adoptants de la santé connectée : environ 1 professionnel de santé sur 4 possède un objet connecté. C’est 3 fois plus que la moyenne des français, « même s’ils sont généralement destinés à un usage personnel et donc assez peu intégrés au sein du cabinet pour la mesure ou le diagnostic », précise Withings. Parmi les médecins utilisant des objets connectés dans le cadre de leur profession, 43% s’en servent pour établir un diagnostic.

Parmi les professionnels de santé interrogés, plus de 80% pensent que « les patients peuvent s’impliquer davantage dans leur maladie grâce aux objets connectés », indique l’étude. D’autant plus que pour 4 médecins sur 10, « les objets connectés pourraient contribuer à diminuer le nombre d’hospitalisations et à une meilleure gestion des maladies chroniques ».

Secret médical et responsabilité du médecin

Pour 40% des médecins, il existe une crainte concernant le secret médical quant à une utilisation prononcée des outils numériques en santé. La retenue des médecins face aux applications et objets connectés recommandés concerne également un régime de responsabilité, « qui ne serait pas suffisamment clair », souligne Withings. En effet, 34% d’entre eux s’interrogent sur le cas où une application qu’ils auraient recommandée serait mise en cause dans la dégradation de l’état de santé d’un patient.