En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Pour 2 Français sur 10, rater un rendez-vous de médecin n’est pas grave

15% des Français reconnaissent avoir déjà posé un lapin à un médecin. Des absences lourdes de conséquence pour les professionnels de santé, qui sont quasiment tous concernés.

consultation médecin généraliste

Les rendez-vous non honorés, un problème pour les professionnels de la santé. D’après le baromètre Carnet de santé, réalisé par Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH), 15% des Français reconnaissent avoir déjà manqué un rendez-vous médical. Cette proportion grimpe même à 31% chez les jeunes. Quasiment tous les médecins sont concernés, qu’ils travaillent en ville (97%) ou à l’hôpital (90%).

Une absence à un rendez-vous peut être lourde de conséquences pour les praticiens (70%) et causer des problèmes d’organisation du travail. 84% des sondés en sont conscients et considèrent que ne pas honorer un rendez-vous médical est « grave ». En revanche, 16% estiment que ce n’est « pas si grave », notamment parce que les médecins sont eux-mêmes toujours en retard.

Les rendez-vous en ligne comme solution ?

Les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pourraient être une solution pour que les patients respectent mieux leurs rendez-vous médicaux. D’après le baromètre, 72% des Français et 60% des professionnels les trouvent utiles dans ce sens. 54% des Français et 42% des médecins déclarent d’ailleurs les utiliser.

Autre constat de l’étude : le premier trimestre 2019 a été très chargé pour les professionnels du secteur. En effet, 22% des Français ont été affectés par un problème de santé, soit plus que l’année dernière. Entre janvier et mars, les visites chez le médecin ont progressé de 15% par rapport à la période octobre-décembre 2018. Les dépenses ont elles aussi augmenté, passant de 87€ en moyenne en mars 2019 contre 72€ en décembre 2018.