En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : les téléconsultations ont baissé d’un tiers après le déconfinement

Depuis la fin du confinement, les Français retournent progressivement dans les cabinets de santé. Les téléconsultations ont reculé d’un tiers.

teleconsultation

Durant le confinement, les Français se sont massivement tournés vers la téléconsultation. Mais avec le retour progressif à la normale, la tendance s’infléchit peu à peu. C’est ce que montrent les chiffres publiés lundi 8 juin par l’Assurance maladie. Ainsi, en mai, les téléconsultations ont diminué d’un tiers après le déconfinement.

Des chiffres qui n’ont rien d’étonnant pour l’Assurance maladie. Durant le confinement, la téléconsultation est passée en peu de temps d’une pratique encore peu répandue à une solution adaptée. Aujourd’hui, « cette légère baisse s’explique par le fait que les patients reviennent progressivement consulter en présentiel leurs médecins », note l’organisme.

Quel bilan pour la télémédecine en 2020 ?
Lire l'article

Un boom indéniable

Reste à savoir si les Français continueront ou non de téléconsulter dans les mois à venir, mais la pratique aura incontestablement connu un essor fulgurant en l’espace de quelques semaines. Avant la pandémie, on enregistrait environ 10 000 téléconsultations par semaine, alors que début avril, on atteignait le million.

Les chiffres ont ralenti à la fin du confinement mais restent tout de même élevés : plus de 951 000 téléconsultations la semaine du 11 mai, 649 000 celle de l’Ascension et 647 000 la dernière semaine de mai.

Astuce Malynx !

Les téléconsultations sont remboursées par la Sécurité sociale depuis 2018.