En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Trop de patients annulent leurs rendez-vous médicaux

Le journal Le Parisien a pu consulter certaines données de la plateforme Doctolib. Il en ressort que les annulations de consultations ont bondi de +30% depuis le reconfinement.

thyroide

On sait d’ores et déjà que le confinement a causé le report de nombreux rendez-vous médicaux. Il semblerait que le reconfinement ait les mêmes effets, ce qui inquiète le monde de la santé. Entre le 29 octobre et le 3 novembre, Doctolib a ainsi enregistré une hausse des annulations de +30% par rapport à la normale. Les prises de rendez-vous ont baissé de -10%.

Ces chiffres rendent soucieux mais sont déjà plus positifs qu’entre mars et mai. En effet, lors du premier confinement, les annulations chez les médecins généralistes étaient de 44% en moyenne. Chez les médecins spécialistes, elles étaient de 71%. Plusieurs ordres de santé ont incité, lundi dernier, les patients à continuer de consulter leurs praticiens.

Eviter les retards de diagnostic

Médecins, infirmiers, dentistes, sages-femmes… L’ensemble des professionnels a alerté : « Il faut cette fois impérativement éviter les retards de diagnostic et de prise en charge ». Ils ont même lancé un hashtag pour l’occasion, #SoignezVous. Cette opération de communication semble efficace puisque les téléconsultations ont, elles, bondi de 61%. Un chiffre qui rassure même si consulter en ligne présente des limites dans beaucoup de situations.

L’attestation de déplacement dérogatoire prévoit la possibilité de se rendre aux rendez-vous médicaux. Il est aussi possible de sortir pour « acheter des médicaments », ce qui est important pour la poursuite des traitements en cours.