En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

3 Français sur 10 renoncent à se soigner pour raison financière

3 Français sur 10 ne peuvent se soigner faute d’argent. En matière de budget santé, les disparités sont fortes entre les régions.

budget soins sante

L’accès financier aux soins est toujours difficile pour certains Français. D’après une étude de l’Institut CSA pour Cofidis révélée par Le Parisien, ils sont 30% à avoir renoncé à se soigner au cours des douze derniers mois pour des raisons financières et 2% à avoir dû solliciter leur famille. Plus inquiétant encore : 2% des sondés ont eu recours au crédit.

Parmi les participants, 57% estiment que le coût de la santé a augmenté depuis 5 ans. Les dépenses jugées les plus chères sont les soins dentaires (82%), les soins d’optique (77%), les prothèses auditives (32%), les consultations de spécialistes (31%) ou encore les actes de kiné-ostéo (19%).

Disparités selon les régions

D’après l’étude, les Français ont un budget santé annuel de 715€, avec un reste à charge de 232€, soit 20€ par mois. Cependant, ces dépenses sont bien plus importantes dans certaines régions. Elles s’élèvent par exemple à :

  • 1 166€ dans le Grand-Est, pour un reste à charge de 165€ ;
  • 1 122€ dans les Hauts-de-France, pour un reste à charge de 575€ ;
  • 781€ en Ile-de-France, pour un reste à charge de 316€.

A contrario, c’est en Centre-Val-de-Loire (481€), en Normandie (500€) et en Auvergne-Rhône-Alpes (575€) que ces dépenses sont les plus modérées. Sans surprise, le panel est favorable à la mise en place du reste à charge zéro mais redoute toutefois une hausse des tarifs des complémentaires santé.