En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance maladie : les dépenses de santé ont fortement chuté en avril

Pour l’Assurance maladie, le confinement a changé la donne en matière de remboursements de santé. Les soins chez les professionnels ont chuté, tandis que les indemnités journalières ont explosé.

budget sante

C’est une conséquence directe du confinement : en avril dernier, les Français se sont beaucoup moins rendus dans les cabinets médicaux. Résultat, les dépenses de santé ont chuté ces dernières semaines, comme l’a indiqué l’Assurance maladie.

De forts ralentissements ont notamment été constatés par rapport au mois d’avril 2019 chez les professionnels de santé suivants :

  • -94% de remboursements chez les dentistes ;
  • -80% chez les kinésithérapeutes ;
  • -53% pour les médecins spécialistes et -38% pour les médecins généralistes. Ces derniers affichent une baisse moindre car ils ont pu mettre en place davantage de téléconsultations.

Les laboratoires de biologie médicale et les transports sanitaires ont également été moins sollicités (respectivement -38% et -35%).

Explosion des indemnités journalières

En revanche, si les remboursements de soins ont largement reculé, les indemnités journalières ont elles bondi, à hauteur de +87%. Sans surprise, il s’agit aussi des effets du coronavirus. Cette hausse des indemnités journalières va de pair avec l’explosion des demandes d’arrêts maladie, notamment par les personnes qui devaient garder leurs enfants ou qui étaient jugées vulnérables face à l’épidémie.

Dans leur totalité, l’Assurance maladie note que les dépenses de santé ont diminué de -6,5% par rapport à avril 2019. Sur 12 mois, la tendance a ralenti de 2%. C’est un peu moins que les mois précédents (-2,8% en mars et -3,1% en février).