En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : le congé proche aidant mis en place depuis le 1er octobre

Dans un communiqué, le ministre de la Santé a annoncé la mise en place d’un congé indemnisé pour un proche aidant une personne malade ou âgée, dès le 1er octobre.

aide proche

« Le congé proche aidant vient répondre aux besoins exprimés par les aidants d’être soutenu financièrement dans ceux-ci font le choix de s’engager aux côtés de leur proche », détaille le ministère de la Santé dans un communiqué publié mardi. Ce congé rémunéré est donc mis en place depuis le 1er octobre.

Ce dispositif concerne en France entre 8 et 11 millions de personnes qui soutiennent un proche en perte d’autonomie « d’une gravité particulière » (dépendance, maladie chronique ou de longue durée) ou en situation d’handicap. « Les salariés du secteur privé, les indépendants ainsi que les demandeurs d’emplois inscrits pourront en bénéficier », précise le ministère.

Une indemnité versée par la CAF et La MSA

Ce congé indemnisé peut s’étendre sur une durée maximale de 3 mois mais qui peut être renouvelé jusqu’à un an sur l’ensemble de la carrière professionnelle. Son montant est d’ailleurs fixé à 43,83€ par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08€ par jour pour une personne seule. Les indemnités sont versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) et les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Pour rappel, cette réforme a été votée par l’Assemblée nationale en octobre 2019. La ministre déléguée à l’Autonomie Brigitte Bourguignon a d’ailleurs ajouté que cette nouveauté vient soutenir « les acteurs de première ligne de la solidarité ». Il est ici question d’accorder un « répit de plusieurs mois pour permettre de se consacrer à leur proche sans sacrifier leur vie professionnelle et sociale ».