En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Mutuelle santé : les hospitalisations en tête des remboursements

Selon l’Observatoire 2019 de la Mutualité Française, les hospitalisations sont devenues le premier poste de remboursement des mutuelles santé. Cependant, le reste à charge varie fortement selon la situation géographique et l’âge.

forfait hospitalier

« Contrairement à certaines idées reçues, l’Observatoire montre que les dépenses hospitalières sont loin d’être supportées à 100 % par la Sécurité sociale et qu’elles sont désormais le 1er poste de remboursements des mutuelles (24 % de leurs remboursements) ». C’est avec ces mots que le président de la Mutualité Française, Thierry Beaudet, a décrit cette situation inédite en 2019.

L’Observatoire précise qu’une personne sur 6 (18%) est hospitalisée au moins une fois dans l’année en France. Leur reste à charge après le remboursement de la Sécurité sociale s’élève ici à 396€. Les mutuelles santé prennent ensuite le relais en remboursant en moyenne à 90%, ce qui laisse un reste à charge de 40€ en moyenne.

Un reste à charge très élevé pour les seniors

Cependant, cette situation est très variable en fonction des individus. Tout d’abord, ce reste à charge suite à une hospitalisation augmente avec l’âge. Il faut compter 880€ en moyenne pour les seniors de 80 ans et plus, soit plus de 2 fois la moyenne tout âge confondu. Ce facteur explique la hausse des remboursements, d’autant plus que les assurés sont de plus en plus vieux.

D’autre part, l’Observatoire précise que ce reste à charge « varie beaucoup d’un département à l’autre, de 115€ dans le Haut-Rhin à 428€ dans l’Orne, soit près de 4 fois plus ». Ces inégalités géographiques s’expliquent notamment par de fortes différences de prix pratiqués pour les actes de chirurgie entre les hôpitaux et les cliniques privées.