En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Santé : 72% des Français ont une bonne image de l’hôpital public

Les Français ont une opinion globalement positive de l’hôpital public, bien que son image tende à se détériorer depuis quelques années. Une tendance qui pourrait s’accentuer.

couple senior hopital

D’après un sondage réalisé par Odoxa, « l’hôpital public demeure l’une des rares grandes fiertés nationales ». En effet, 72% des Français en ont une bonne image bien que celle-ci tende à se détériorer : à 28%, la mauvaise image a progressé de 8 points en un an, révèle l’étude.

Une détérioration observée qui devrait s’accentuer dans les années à venir : les trois-quarts des Français pensent que « les soins en France vont se dégrader à l’avenir, et ne font aucune confiance aux pouvoirs publics pour prendre les mesures nécessaires afin de redresser la situation », indique Odoxa. Ainsi, seuls 33% des Français « ont le sentiment que cette question de l’avenir des établissements de santé est bien prise en compte par les pouvoirs publics ».

A quoi ressemble l’hôpital de demain ?

L’étude s’intéresse également à l’hôpital de demain : « un hôpital au cœur des dispositifs de prévention et où l’ambulatoire tiendra une place de plus en plus importante », prédit Odoxa. Selon le sondage, les Français sont en effet 92% à penser que l’hôpital du futur devrait être un acteur clé du dispositif de prévention en santé.

L’ambulatoire est quant à lui plébiscité par les Français avec 85% des sondés qui se disent prêts à accepter une hospitalisation ambulatoire pour une opération. 64% des personnes interrogées préféreraient être soignées chez elles en cas de pathologie lourde et n’aller que de temps en temps à l’hôpital.

Enfin, le développement des outils numériques dans la santé est « à la fois pronostiqué et plébiscité pour l’avenir », note Odoxa, qui précise que 85% des sondés sont convaincus que « le développement des outils numériques dans le domaine de la santé permettra d’améliorer le parcours du patient à l’hôpital ».