En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Santé : les Français satisfaits des personnels mais demandent plus de moyens

Quel regard les Français portent-ils sur leur système de santé ? D’après un sondage, ils sont satisfaits de leurs hôpitaux comme de leurs personnels, mais demandent davantage d’investissements pour ce secteur.

hopital

A l’occasion de la Paris Healthcare Week 2018, Odoxa s’est intéressé au regard porté par les Français et les Européens sur leurs hôpitaux et systèmes de santé*. Bilan : les Français ont une très bonne image des professionnels de santé, à 94% pour les infirmières et aides-soignantes, 89% pour les médecins exerçant en ville et 87% pour les hospitaliers. Les 3/4 des Français les estiment « compétents », « courageux », mais aussi insuffisamment reconnus et rémunérés.

L’étude révèle également que les Français sont satisfaits de leurs hôpitaux. 85% d’entre eux ont une bonne image des établissements privés, contre 77% pour les établissements publics. Globalement, plus de 8 Français sur 10 (84%) jugent « bonne » la qualité des soins en France.

Plus de moyens pour l’hôpital

D’après le sondage, les Français sont convaincus qu’il est nécessaire de recruter plus de personnel et d’accorder davantage de moyens au secteur de la santé, quitte à réduire les investissements dans d’autres domaines (87%).

Par ailleurs, les sondés se montrent globalement favorables au développement de la e-santé, perçue comme positive pour le parcours des soins (66%). Télémédecine, téléconsultation, télé-expertise sont autant d’innovations auxquelles ils sont ouverts, même si elles suscitent des peurs pour 49% d’entre eux.

* Sondage Odoxa réalisé en partenariat avec France Inter et Le Figaro pour MNH Groupe, Orange et l’ASIP-Santé