Perte auditive liée à la vieillesse : des causes génétiques identifiées

Avec la vieillesse, il est très fréquent d’avoir une perte auditive. Une équipe de scientifiques a d’ailleurs identifié des origines génétiques qui pourraient permettre de dépister et prévenir ce problème de santé qui touche de plus en plus de personnes âgées. On vous explique.

un audioprothésiste appareille un patient

Les origines génétiques de la perte auditive chez les seniors

Les problèmes auditifs touchent de nombreuses personnes, chaque année. La perte d’audition est d’ailleurs une pathologie très fréquente chez les seniors. En effet, à partir de 60 ans, près d’un tiers de personnes souffre d’une perte auditive. Passé 80 ans, c’est plus de la moitié.

Par ailleurs, une équipe de chercheurs a étudié les origines génétiques de cette perte d’audition liée à la vieillesse. Ils ont publié les résultats dans la revue American Journal of Human Genetics. Dans cette étude, les scientifiques ont montré qu’il existait un lien entre la perte auditive liée à l’âge et la dégénérescence de la strie vasculaire. Pour rappel, la strie vasculaire se situe à l’entrée de la cochlée dans l’oreille interne.

10 nouveaux marqueurs génétiques identifiés

Les chercheurs ont collecté les données de plus de 700 000 personnes. Ils ont ainsi pu identifier 48 marqueurs génétiques responsables de la perte d’audition chez les seniors, dont 10 nouveaux. En outre, ils ont remarqué que nombre de ces gènes se trouvaient au niveau de la strie vasculaire.

Grâce à ces recherches, les 10 nouveaux gènes identifiés pourront permettre de réaliser des tests de dépistage et des médicaments pour lutter contre cette maladie.

C’est donc une nouvelle prometteuse ! En effet, la perte d’audition chez les personnes âgées est un réel problème : elle se traduit souvent par une perte d’autonomie, d’isolement et, parfois, de la démence sénile.