En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Suppression du RSI : une période transitoire de 2 ans dès le 1er janvier

A l’occasion d’une conférence de presse, le chef du gouvernement Edouard Philippe a confirmé la fin du régime social des indépendants pour le 1er janvier 2018 avec une période transitoire de 2 ans.

travailleur-independant

Vivement critiqué par le candidat Macron au cours de la campagne de l’élection présidentielle, le régime social des indépendants (RSI) disparaîtra dès l’année prochaine. Le Premier ministre Edouard Philippe a entériné la fin du RSI en annonçant le 5 septembre qu’il sera rattaché au régime général de la Sécurité sociale dès le 1er janvier 2018.

Créé en 2006, le RSI, qui concerne pas moins de 6,6 millions de Français exerçant des professions libérales, ne disparaîtra définitivement qu’au terme d’une période transitoire de 2 ans.

D’autres mesures en faveur des indépendants

Au cours de son intervention, le Premier ministre a également annoncé plusieurs mesures en faveur des travailleurs indépendants :

  • Une année blanche d’exonération des cotisations sociales, valable la 1ère année suivant la création d’une entreprise un indépendant ;
  • Une baisse des cotisations supérieure à la hausse de la CSG estimée à 200 millions d’euros.
  • Le doublement du plafond de revenus des autoentrepreneurs.

Edouard Philippe a également indiqué que d’ici 2020, les indépendants n’auront plus à faire 2 déclarations fiscale et sociale, comme c’est le cas aujourd’hui.