En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Psychologue : une prise en charge pour les jeunes en souffrance psychique

Par le biais d’un nouveau décret, le gouvernement souhaite faciliter l’accès à un psychologue aux jeunes de 11 à 21 ans souffrant de troubles psychiques avec une prise en charge par la Sécurité sociale.

Psychologue et jeune

Comme le prévoit un décret publié au Journal Officiel, les jeunes de 11 à 21 ans en souffrance psychique pourront bénéficier d’un remboursement par l’Assurance maladie de consultations menées par un psychologue libéral. Cette expérimentation, prévue par la loi du 23 décembre 2016 de financement de la Sécurité sociale pour 2017, nécessitera le consentement exprès et éclairé du jeune ou des titulaires de l’autorité parentale, énonce le décret.

Ainsi, les médecins traitants, pédiatres et médecins scolaires auront la possibilité de prescrire à ces jeunes des consultations de psychologues, alors remboursées par la Sécurité sociale, dans la limite d’un forfait de 12 séances. « Les jeunes présentant des troubles psychiatriques ou des signes de crise suicidaire sont exclus de l’expérimentation et orientés vers les soins spécialisés », précise la publication officielle.

Astuce Malynx !

L’indemnisation par la Sécurité sociale d’une consultation chez un psychologue est de 70% et nécessite obligatoirement une mutuelle santé pour bénéficier d’un remboursement plus complet.

Une expérimentation de 4 ans

Le décret publié au journal officiel limite pour le moment cette expérimentation, qui doit durer 4 ans, à plusieurs départements et communes précis en France métropolitaine. Elle nécessite également que les psychologues libéraux participant adhèrent à la charte mise en place par le ministère de la Santé.

L’expérimentation sera menée dans plusieurs communes des Yvelines et du Val-d’Oise, ainsi que dans les départements de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, de la Meuse, des Vosges, des Ardennes et du Haut-Rhin.