En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Maternité : les différents rôles d’une sage-femme

Jihane Bensouda - mis à jour le

Les sages-femmes exercent une profession médicale au même titre que les médecins, dentistes et pharmaciens. Quels sont les rôles de ces femmes en rose qui s’activent dans les couloirs des maternités, consultent en ville et visitent leurs patientes à domicile ?

Elles sont environ 20 000 en France, accompagnent les personnes dans des moments cruciaux de leur vie et pourtant leur métier reste très méconnu à l’heure actuelle. La sage-femme est la grande spécialiste de la maternité, depuis le premier jour de la grossesse jusqu’aux semaines qui suivent la naissance. Ses activités sont donc à classer selon trois périodes : avant, pendant et après l’accouchement.

Pendant la grossesse

Tout au long de la grossesse, la sage-femme est en mesure d’assurer le suivi de la femme enceinte. Ce suivi consiste en sept consultations qu’elle peut effectuer en ville ou à l’hôpital. Capable de diagnostiquer une grossesse dite «à risque», elle peut à tout moment orienter sa patiente vers un spécialiste. Durant le troisième trimestre de la grossesse, la sage-femme est habilitée à prendre en charge les urgences, lorsque par exemple une femme enceinte se plaint de douleurs au ventre.

La sage-femme a également pour rôle de préparer les futures mères à l’accouchement et la parentalité, au cours de huit séances, dont une particulière et sept collectives.

Au cours de l’accouchement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’accouchement n’est pas l’affaire du gynécologue-obstétricien, c’est bel et bien la sage-femme qui le pratique de façon autonome (si tout se passe bien) ou accompagnée d’un médecin (en cas de complications). Elle est également responsable de la surveillance du travail, heure après heure, et de la délivrance (l’expulsion du placenta). En fonction de la situation (hémorragie, rythme cardiaque fœtal anormal…), elle peut être amenée à prendre des mesures d’urgence.

Une fois l’accouchement terminé, la sage-femme prodigue les premiers soins du nouveau-né, s’assure de sa bonne santé et contrôle ses réflexes. Dans certains cas, elle peut réaliser une réanimation néo-natale.

Durant les suites de couches

La sage-femme assure le suivi postnatal de la mère et de l’enfant: soins, prévention, conseils, éducation à la santé. Elle a également la possibilité de réaliser une consultation de contraception et de suivi gynécologique lors des suites de couches.

Responsable de la bonne récupération de l’accouchée, la sage-femme peut effectuer des visites à domicile et est en mesure d’assurer, à son cabinet ou à l’hôpital, les séances de rééducation périnéales généralement prescrites après l’accouchement.