En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Santé : dormir avec un bébé augmente son risque de mort subite

Une étude de santé révèle que dormir avec son bébé sur le canapé ou dans un fauteuil peut multiplier par 50 le risque de mort subite du nourrisson.

L’association caritative Lullaby Trust vient de dévoiler une enquête sur la mort subite des nourrissons. Plus de trois quarts des parents affirment qu’ils dorment avec leur bébé sur un lit, un canapé ou un fauteuil. Certains l’ont même fait en état d’ivresse. Mais cette pratique pourrait s’avérer dangereuse pour la santé du bébé.

« Le cododo (fait de dormir avec son enfant) doit être discuté avec les familles », juge Jenny Ward, présidente de Lullaby Trust. En effet, le rapport avance des chiffres plutôt alarmants : le cododo multiplierait par 50 le risque de mort subite chez le bébé.

« Bed-sharing » et tabac, autres dangers

Cependant, l’étude précise que même en informant les parents, il y aura des difficultés. La pratique du cododo n’est pas toujours intentionnelle, de nombreux parents s’endorment sans y prendre garde. Le « bed-sharing », le fait de partager son lit avec le nourrisson, est aussi très risqué. Il présente des risques d’étouffements dans l’oreiller, d’enroulement dans la couette.

Autre grand facteur de mort subite : le tabagisme. 12% des parents reconnaissent fumer en présence de leur bébé. Même si l’enfant est dans une autre pièce, les molécules peuvent parvenir sur la bouche ou les vêtements. Le tabagisme pendant la grossesse est également très déconseillé.