En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La nouvelle complémentaire santé solidaire sera lancée le 1er novembre 2019

La nouvelle complémentaire santé solidaire sera effective à partir du 1er novembre 2019. Elle remplace deux aides existantes, la CMU-C et l’ACS, et a pour but de simplifier les démarches des assurés et de lutter contre le non-recours aux droits.

Aide à la complémentaire santé

Le gouvernement a annoncé mercredi 15 octobre le lancement de la complémentaire santé solidaire, qui entrera en vigueur à partir du 1er novembre 2019. Ce dispositif est « une nouvelle offre de complémentaire santé pour les personnes aux revenus modestes ». Il remplacera deux aides jugées parfois complexes pour les bénéficiaires, à savoir la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et l’ACS (aide au paiement d’une complémentaire santé).

Le but de cette nouvelle complémentaire santé solidaire : offrir une meilleure protection aux bénéficiaires et lutter contre le non-recours aux droits, qui touche près de 50% des personnes éligibles pour l’ACS. D’après le gouvernement, plus de 10 millions de personnes pourront bénéficier de la complémentaire santé solidaire dès son lancement.

Un dispositif à moins de 1€ par jour

Grande force du dispositif : son prix réduit. Pour les bénéficiaires actuels de la CMU-C (qui perçoivent moins de 746€ par mois), la complémentaire santé solidaire restera gratuite. Pour les bénéficiaires actuels de l’ACS (qui perçoivent moins de 1 007€ par mois), elle représentera un coût de moins de 1€ par jour et par personne, soit maximum 30€ par mois.

Autres avantages de la complémentaire santé solidaire : elle permettra « de ne pas avancer les frais de santé et de bénéficier des tarifs sans dépassement chez les médecins et la plupart des autres professionnels de santé ». Les bénéficiaires seront toujours exonérés de la participation forfaitaire à 1€ et de la franchise médicale. Enfin, en cas d’hospitalisation, le forfait journalier sera pris en charge sans limitation de durée.

Le gouvernement a mis en place un numéro de téléphone gratuit à disposition des assurés pour obtenir tout renseignement sur la nouvelle complémentaire santé solidaire : le 0 800 971 391.