En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Naissances, mortalité, espérance de vie : bilan démographique de 2017

Le bilan de la démographie française de 2017 vient de paraître. Si la population a augmenté, l’espérance de vie s’est stabilisée pour les femmes et a progressé pour les hommes.

L’Insee a publié son rapport sur les données démographiques de 2017. Bilan : la France compte plus de 67 187 000 d’habitants au 1er janvier 2018, soit une hausse de 0,3%. Pour autant, avec 767 000 bébés nés, le nombre de naissances est en baisse pour la troisième année consécutive. L’indicateur de fécondité est en recul et s’établit à 1,88 enfant par femme, contre 1,92 en 2016. La France reste pour autant le pays où cet indicateur est le plus élevé en Europe.

Par ailleurs, en 2017, on a constaté 603 000 décès, soit 9 000 de plus qu’en 2016. Cette augmentation s’explique notamment par l’arrivée des générations du baby-boom à des âges de forte mortalité et par la grippe hivernale de la fin 2016 qui avait été particulièrement meurtrière chez les seniors.

L’espérance de vie des Français

Quant à l’espérance de vie, elle progresse pour les hommes, avec une moyenne de 79,5 ans et reste stable pour les femmes, à 85,3 ans. L’écart se réduit donc entre les sexes. L’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, reste stable : 64,1 ans pour les femmes contre 62,7 ans pour les hommes.

La France fait partie des pays dont la population a l’une des meilleures espérances de vie au monde. Les Français ont en effet un bon accès aux soins et sont 93% à bénéficier d’une mutuelle santé.