71% des Français favorables à un élargissement du rôle du pharmacien

Pour leur santé, les Français font confiance à leur pharmacien. 71% d’entre eux estiment même que ces professionnels devraient jouer un plus grand rôle, notamment en matière de médication.

Santé pharmacie

Les Français sont largement favorables à un élargissement du rôle des pharmaciens. En effet, d’après un sondage réalisé par Odoxa, 71% d’entre eux pensent que ces professionnels devraient avoir plus de possibilités en matière de santé. Dans le détail :

  • 70% des Français sont pour la prescription par les pharmaciens ;
  • 75% estiment que les bilans de médication proposés par les pharmaciens sont une bonne idée ;
  • Près de 60% consultent leur pharmacien avant de voir leur médecin.

Un point de vue largement partagé par les pharmaciens eux-mêmes : ils sont 87% à être favorables à la prescription et 90% à estimer que les bilans de médication qu’ils peuvent proposer sont une bonne idée.

Désaccord sur les médicaments à l’unité

En revanche, patients et pharmaciens ne sont pas d’accord sur la question de la vente de médicaments à l’unité. Si 85% des Français la voient d’un bon œil, les pharmaciens sont à l’inverse 83% à s’y opposer. Chacun a ses arguments : les patients invoquent des économies à la clé, pour eux comme pour la Sécurité sociale, quand les professionnels craignent une perte de temps et d’argent.

La vente de médicaments à l’unité, qui consiste à vendre aux patients le nombre précis de médicaments prescrits sur l’ordonnance, n’est pas à l’ordre du jour. Elle est cependant pratiquée dans des pays comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada ou les Pays-Bas.