Anses : quel est le rôle et la mission de cette agence de sécurité sanitaire ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

Fruit de la fusion entre deux agences en charge de prévenir et de mener des recherches sur la santé humaine, animale et végétale, l’Anses occupe une place importante parmi les acteurs et autres organismes garantes de la santé publique. Présentation de la plus grande agence de sécurité sanitaire en Europe par son champ de compétence.

Qu’est-ce que l’Anses ?

Présentation de l’Anses

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) est un établissement public à caractère administratif dont le principal but est d’évaluer les risques liés à l’alimentation, l’environnement et le travail. Il est sous la tutelle des ministères chargés de la Santé, de l’Agriculture, de l’Environnement, du Travail et de la Consommation. C’est dire à quel point l’agence a une importance considérable, et ce, dans plusieurs domaines.

L’Anses est née le 1er juillet 2010 de la fusion de agences sanitaires françaises : 

  • L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) ;
  • L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset).

L’Anses est un établissement indépendant et mettant un point d’honneur à solliciter une expertise scientifique plurielle.

Rôle et missions de l’Anses

L’Anses a pour missions : 

  • D’évaluer les risques sanitaires en matière d’alimentation, de santé et d’environnement, de santé au travail des hommes. Il en est de même pour les animaux, qui font l’objet d’évaluation sur leur alimentation et leur bien-être. Les végétaux font aussi l’objet d’un travail d’évaluation des risques de la part de l’Anses ;

  • D’autoriser (ou non) la mise sur le marché de produits liés à l’agriculture et la flore. Fertilisants, produits phytopharmaceutiques, supports de culture… Il incombe également à l’Anses d’observer les éventuels effets indésirables de ces produits sur la santé des Français, qu’ils soient en contact direct avec ces substances (en tant qu’agriculteurs par exemple) ou non (consommateurs).

  • D’assurer une surveillance de divers produits, alimentaires ou médicamenteux (en ce qui concerne les animaux). Elle mêle ainsi nutrivigilance, toxicovigilance, phytopharmacovigilance et épidémiosurveillance à l’égard des animaux. 

  • De faire de la recherche en matière de sécurité alimentaire et de santé animale et végétale. L’Anses est à l’initiative de projets en faveur de la détection d’agents pathogènes et de substances chimiques ou encore d’essais en laboratoire. D’ailleurs, l’agence collabore étroitement avec de très nombreux établissements tels que l’Institut national du cancer, l’Institut Pasteur ou encore l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne).

Vous l’aurez compris, l’Anses dont les missions sont fixées par l’ordonnance n°2010-18 du 7 janvier 2010, joue un rôle important de prévention et de conseil auprès des pouvoirs publics dans le cadre de sa politique sanitaire, à l’image de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Le fonctionnement et l’organisation de l’Anses

Anses quel rôle mission agence sécurité sanitaire organisation fonctionnement

L’Anses est notamment composée de quatre pôles. On distingue celui des : 

  • Affaires générales ;
  • Produits réglementés ;
  • Sciences pour l’Expertise ;
  • Recherches et références.

Le directeur général est nommé par le président de la République. Par ailleurs, les travaux de l’Anses sont consultés par le conseil scientifique, qui est garant de la qualité scientifique des travaux de l’agence mais aussi de l’organisation de ses équipes.

À ce sujet, l’Anses répond à un Code de déontologie dont les articles s’appliquent à tous les agents et collaborateurs de l’agence.

Historique de l’Anses

L’Anses naît en 2010 d’une fusion entre l’Afssa et l’Afsset

La première a été créée en 1999 au cours d’une période trouble marquée par la crise de la vache folle. C’est au sortir de ce triste épisode que cette agence, sous l’autorité des ministères de l’Agriculture, de la Santé et des consommateurs, évalue les risques sanitaires mais aussi nutritionnels dans les aliments commercialisés en France, pour la consommation humaine ou animale.

L’AFSSE (qui deviendra Afsset en 2005) est, quant à elle, née en 2001. Cette organisation gouvernementale est sous la tutelle des ministères de la Santé, du Travail et de l’Écologie. L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail avait la responsabilité de préserver la santé sanitaire des acteurs de plusieurs secteurs en évaluant les risques sanitaires liés à l’environnement. En outre, l’Afsset fournit au Gouvernement l’expertise et l’appui scientifique et technique dans une fin d’élaboration et de mise en œuvre des dispositions législatives et réglementaires notamment. Aussi, elle informe le public et coordonne l’expertise en santé environnement.



Cet article vous a-t-il été utile ?