Covid-19 : les sept ordres des professions de santé appellent les soignants à se faire vacciner

Les ordres de plusieurs professions de santé ont appelé dans une tribune les soignants à se faire vacciner d’urgence. Une démarche qui relève du « devoir déontologique », selon les organismes signataires.

vaccin

Un « devoir déontologique ». Ce sont les mots utilisés par les sept ordres des professions de santé (médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, sages-femmes, masseurs kinésithérapeutes, pédicures-podologues et infirmiers) dans une tribune publiée dans Le Journal du dimanche, pour appeler tous les soignants à aller se faire vacciner contre le Covid-19.

Aujourd’hui, une majorité de soignants n’est pas encore vaccinée. « Seuls 40 % des personnels des Ehpad et 30 % des soignants en établissements hospitaliers et de ville ont reçu au moins une dose du vaccin à ce jour. C’est beaucoup trop peu », déplorent les sept ordres de médecins. Pourtant, les soignants sont les plus exposés au virus et sont au contact des personnes fragiles, rappelle aussi la tribune.

Un « devoir déontologique »

Pour les sept ordres, la vaccination des soignants relève du « devoir déontologique ». Les soignants doivent « protéger leurs patients en toutes circonstances », « se protéger contre le virus, ainsi que leurs proches, et freiner la propagation de l’épidémie ». Dans une lettre diffusée vendredi dernier, le ministre la Santé Olivier Véran avait déjà appelé les soignants à se faire vacciner au nom de « la sécurité collective ».

Pour les soignants récalcitrants, faudra-t-il rendre la vaccination obligatoire ? « On fait d’abord le choix de la confiance, mais cela reste une possibilité », confiait ce lundi 8 mars Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, au Parisien.