En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : 142 000 décès dus à la rougeole dans le monde en 2018

La rougeole a causé plus de 140 000 morts dans le monde en 2018 et touche particulièrement les pays les plus pauvres. En cause, une couverture vaccinale encore insuffisante.

Vaccin

La rougeole frappe toujours à grande échelle dans le monde. En 2018, elle a causé 142 000 décès, selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Centre américain du contrôle et de la prévention des maladies (CDC). C’est 4 fois moins qu’en 2000, mais 15% de plus qu’en 2017.

Pour rappel, la rougeole peut être évitée par la vaccination. Pour protéger efficacement les populations, l’OMS recommande une couverture vaccinale de 95% dans tous les pays, avec deux doses de vaccins. Or, l’Unicef estime que seuls 86% des enfants dans le monde ont reçu une première dose de vaccin et moins de 70% une deuxième dose.

Les pays les plus pauvres durement touchés

Selon l’étude, en 2018, les pays les plus touchés par la rougeole sont des pays pauvres. Les pays où le taux d’incidence de la maladie a été le plus élevé sont la République Démocratique du Congo (RDC), le Libéria, Madagascar, la Somalie et l’Ukraine. A eux seuls, ces pays ont représenté près de la moitié des cas de rougeole.

A noter tout de même que certains pays riches ont aussi été marqués par une recrudescence des cas. Par exemple, aux Etats-Unis, on a signalé en 2018 le plus grand nombre de cas de rougeole des 25 dernières années. Dans certains pays développés, notamment en Europe, la résurgence de la rougeole peut s’expliquer par la défiance vis-à-vis des vaccins.