En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : la sécurité des 11 vaccins obligatoires pour les bébés confirmée

Plus d’un an après le passage obligatoire de 3 à 11 vaccins pour les bébés, un rapport de santé a été publié. La sécurité des vaccins est confirmée.

6 nouveaux vaccins obligatoires

Un an et demi après l’entrée en vigueur des 11 vaccins obligatoires – contre 3 auparavant – pour les enfants de moins de 2 ans, l’heure est au bilan. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a publié un rapport mercredi 26 juin et rapporte qu’ « aucun nouveau signal de sécurité n’a été mis en évidence ».

Des résultats qui devraient rassurer de nombreux parents, qui avaient exprimé leurs inquiétudes lors de l’extension de l’obligation vaccinale. Pour Alban Dhanani, directeur adjoint en charge des vaccins à l’ANSM, ce bilan « confirme la sécurité des vaccins ». Celui explique par ailleurs au Figaro que les effets indésirables constatés sont « pour la plupart mineurs, transitoires et sans conséquence pour la santé de l’enfant ».

75 signalements au premier semestre 2018

Sur la période 2012-2017, sur près de 38 millions de doses de vaccins administrées, 962 cas d’effets indésirables post-vaccinaux ont été enregistrés, soit 160 par an en moyenne. En comparaison, au premier semestre 2018, 75 cas ont été notifiés. Le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires n’a donc pas fait augmenter le risque.

Parmi les cas les plus déclarés : des fièvres, des affections cutanées, des convulsions ou encore des phases d’hypotonie (une diminution du tonus musculaire). Si tous les vaccins peuvent provoquer des effets indésirables, Alban Dhanani rappelle que ceux-ci demeurent « extrêmement rares », et que « les bénéfices de la vaccination excèdent de loin les risques ». L’ANSM a précisé que l’étude serait prolongée dans les mois à venir pour avoir davantage de recul.