Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés en France ?

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

La vaccination est un enjeu de santé publique qui protège petits et grands. C’est pourquoi en France, certains vaccins obligatoires sont administrés d’emblée à la naissance. D’autres sont facultatifs. Alors, quels sont les vaccins obligatoires ? Comment sont-ils remboursés par la Sécurité sociale et la mutuelle santé ?

La liste des 11 vaccins obligatoires

Depuis 2018, la France a rendu obligatoires 11 vaccins. Tous les enfants nés après cette date doivent les recevoir.

Ils concernent les maladies suivantes :

  • Diphtérie ;
  • Tétanos :
  • Poliomyélite (DTP) ;
  • Coqueluche ;
  • Rubéole ;
  • Rougeole ;
  • Hépatite B ;
  • Haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites) ;
  • Oreillons ;
  • Pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites) ;
  • Méningocoque C.

Pour ceux nés avant, seuls 3 vaccins sont obligatoires : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP).

Les résidents de Guyane doivent recevoir le vaccin contre la fièvre jaune à partir de 1 an.

L’ensemble de ces vaccins sont nécessaires pour l’entrée en crèche, à l’école, en garderie, en colonie de vacances ou dans toute autre collectivité…

Ils peuvent être faits jusqu’aux 18 mois de l’enfant, s’il n’est pas gardé dans ce type de collectivités avant cela.

Les vaccins recommandés

D’autres vaccins sont recommandés dans des situations particulières, sans pour autant être obligatoires :

  • BCG contre la tuberculose, conseillé dans certaines zones à risque élevé ;
  • Varicelle ;
  • Grippe ;
  • Zona ;
  • Hépatite A ;
  • Papillomavirus humains (HPV) pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans.

Attention, ce n’est pas parce qu’un vaccin est recommandé et non obligatoire que les risques liés à la maladie qu’il prévient ne sont pas importants.

Astuce Malynx !

Pour se souvenir des dates de rappel, vous pouvez planifier vos vaccins ou ceux de vos enfants à partir du calendrier vaccinal officiel du Service public.

Le calendrier de vaccination

 
calendrier vaccins

Source : ministère de la Santé et Santé publique France 2019

Le remboursement des vaccins obligatoires par la Sécu

Remboursement du vaccin

L’Assurance maladie prend en charge les vaccins, obligatoires et recommandés, à hauteur de 65% sur prescription médicale.

Remboursement Sécu 65% Remboursement Sécu 100%

Diphtérie
Tétanos 
Poliomyélite (DTP)
Coqueluche
Rubéole
Rougeole
Hépatite B
Haemophilius influenzae B
Oreillons
Pneumocoque
Méningocoque C
Tuberculose
Varicelle
Grippe
Zona
Hépatite A pour les personnes à risque
Papillomavirus humains (HPV) pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans

Rougeole-oreillons-rubéole (ROR) pour les 1 à 17 ans

Grippe saisonnière pour les personnes à risque 

Remboursement de l’injection

La Sécurité sociale rembourse l’acte d’injection du vaccin dans les conditions suivantes :

  • 70% si le médecin généraliste, spécialiste, ou la sage-femme effectue la vaccination lors d’une consultation ;
  • 70 % le pharmacien vaccine les personnes à risque contre la grippe saisonnière ;
  • 60% si c’est une infirmière qui vaccine le patient, sur prescription médicale.
Les personnes souffrant de certains affections de longue durée (ALD) peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100% pour l’injection du vaccin.

Remboursement des vaccins obligatoires par la mutuelle santé

Vous l’avez compris, en tant que patient, vous aurez un reste à charge à payer en cas de vaccin obligatoire ou recommandé. En effet, à moins de faire partie d’un des cas exceptionnels dans lesquels la Sécu prend en charge 100% du vaccin et de l’injection, vous devrez payer le ticket modérateur.

Cependant, la complémentaire santé peut rembourser cette somme ! En effet, si les garanties souscrites prévoient cette éventualité, vous pourrez vous serez remboursé en partie ou en totalité. D’où l’intérêt de comparer les devis de mutuelle santé afin de choisir le contrat qui vous couvre bien.