Méningites : prise en charge et remboursement

  • Jusqu'à 300 devis mutuelle comparés en 2 minutes
  • Jusqu’à 501 € d'économies* réalisées en comparant votre mutuelle santé !

La méningite est une maladie touchant principalement les jeunes enfants. Si elle est moins mortelle aujourd’hui, la prévention de cette maladie est essentielle et passe principalement par la vaccination. Comment est-ce pris en charge ? Est-il possible de bénéficier d’une indemnisation des mutuelles santé ?

Les méningites sont des inflammations des méninges constituant une enveloppe protectrice du cerveau et de la moelle épinière. Si la majorité des méningites, notamment aiguës, durent quelques semaines et peuvent être rapidement traitées, certaines, comme la méningite bactérienne, sont plus rares mais extrêmement graves.

Prévenir la méningite avec un vaccin

Aujourd’hui, la vaccination permet de réduire les complications ainsi que la mortalité liée à certaines maladies. Le vaccin contre la méningite en fait partie.

En effet, la prévention de cette maladie repose principalement sur un calendrier de vaccination. Celui-ci permet notamment de diminuer le risque de contracter la méningite bactérienne, une des formes les plus virulentes.

A ce jour, les vaccins obligatoires pour contrer les méningites sont :

  • Le vaccin contre le méningocoque de sérogroupe C :  il est obligatoire chez les nourrissons avec plusieurs doses de rappel jusqu’à l’âge de 14 ans ;
  • Le vaccin contre le pneumocoque : il est également obligatoire pour les nouveaux nés avec deux injections à deux mois d’intervalle ainsi qu’un rappel à l’âge de 11 mois ;
  • Le vaccin contre l’haemophilus influenzae de type B : combiné aves les vaccins contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie, il est injecté quelque temps après la naissance.

Voyage à l’étranger : se vacciner contre la méningite

Cette maladie peut ressurgir sporadiquement dans tous les pays du monde. C’est pour cela que son vaccin figure dans le calendrier vaccinal français. Il est cependant fortement recommandé de mettre à jour cette vaccination avant de partir.

Elle est même indispensable si vous vous rendez au Sahel, qui se trouve dans ce qu’on appelle la «ceinture africaine de la méningite». Des épidémies ravagent régulièrement les pays qui se trouvent sur cette bande qui s’étend du Sénégal à l’Éthiopie. L’épidémie de 2009 a touché 14 pays et a provoqué 5352 morts.

Le vaccin contre la méningite est obligatoire pour les personnes se rendant en pèlerinage à La Mecque.

Comment sont prises en charge les méningites ?

L’indemnisation de l’Assurance maladie

Une large partie des vaccins fait l’objet d’un remboursement de la Sécurité sociale. Ils sont indemnisés, sur prescription médicale, de 65 à 100% Il s’agit des :

  • Vaccins obligatoires ;
  • Vaccins recommandés pour tous, dont font partie les vaccins luttant contre les méningites ;
  • Vaccins prescrits dans certains cas. Pour les personnes à risques, les vaccins comme la grippe saisonnière et l’hépatite A sont intégralement pris en charge.

Depuis peu, le vaccin contre le méningocoque B, Bexsero, est recommandé par les autorités sanitaires entre l’âge de 2 mois et de 2 ans. Cette forme de méningite étant mortelle, il est administré aux populations à risque. Pour les personnes concernées, l’Assurance maladie rembourse ce vaccin.

La prise en charge d’une méningite

Après un examen et la détection d’une méningite virale, les plus répandues en France, le patient guérit généralement sans traitement.

A l’inverse, la prise en charge d’une méningite bactérienne doit s’effectuer rapidement, notamment en cas de méningite bactérienne. Le traitement repose principalement sur la prescription de médicaments antibiotiques, antiparasitaires et antifongiques. Pour ce type de méningite, une hospitalisation est nécessaire.

Le traitement d’une méningite est en grande partie couvert par l’Assurance maladie. Par ailleurs, les complémentaires santé peuvent prendre en charge le reste à charge.