En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Vaccination contre la grippe: le rôle des pharmaciens élargi dès cet hiver

Selon un arrêté publié au Journal officiel, les pharmaciens peuvent désormais vacciner contre la grippe les femmes enceintes et les personnes à risque qui n’ont jamais reçu le vaccin. Ce dispositif va être expérimenté dans 4 régions à partir du 6 octobre.

pharmacie

Un an après le lancement de l’expérimentation, le rôle des pharmaciens est une nouvelle fois élargi. Ainsi, ces professionnels de santé pourront désormais vacciner contre la grippe les femmes enceintes et les personnes à risque qui n’ont jamais reçu le vaccin. Un arrêté publié mercredi au Journal officiel met en place cette mesure à partir du 6 octobre.

Cette nouvelle expérimentation ne concernera cependant que 4 régions : l’Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France, la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie. La vaccination en pharmacie est donc étendue, en plus des personnes adultes pour lesquelles le vaccin est recommandé comme les seniors (plus de 65 ans).

Le rôle des infirmiers également étendu

De son côté, l’Ordre des pharmaciens souhaitait un élargissement du dispositif à tous les adultes et pas seulement aux femmes enceintes et aux personnes à risque jamais vaccinées. Cependant, l’un des responsables de l’entité, Alain Delguette, a souligné « une avancée très notable » pour toute la profession.

En plus des pharmaciens, les infirmiers voient également leur champ de compétences évoluer. Désormais, ils peuvent effectuer l’injection du vaccin antigrippal sur tous les seniors de plus de 65 ans et plus, mais aussi sur les tous les adultes atteints de certaines pathologies, déjà vaccinés ou non (hors femmes enceintes).