En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le vaccin contre la grippe est-il efficace contre le coronavirus ?

Une équipe de chercheurs néerlandais affirme que le vaccin contre la grippe permet également de se prémunir contre le coronavirus. En France, les ruptures de stocks se multiplient.

Campagne vaccination grippe

Et si le vaccin tant attendu contre le SRAS-CoV-2, qui mobilise tant de laboratoires de par le monde, était déjà inventé ? En effet, c’est ce que suggère une récente étude menée aux Pays-Bas par un groupe de chercheurs et publiée sur le serveur MedRxiv. Selon celle-ci, le vaccin contre la grippe saisonnière est également efficace contre le coronavirus.

Cela part de la constatation que le personnel hospitalier ayant été vacciné l’année dernière avait près de 40% de chance de moins d’être contaminé par le coronavirus. Les chercheurs sont formels : la campagne de vaccination aux Pays-Bas a permis de développer une réponse immunitaire et une meilleure réponse des cytokines (protéines du système immunitaire).

Protection relative

Cependant, il convient de ne pas faire de raccourci. Ce vaccin n’est pas suffisant en lui-même. « Un vaccin antigrippal quadrivalent inactivé peut induire des réponses immunitaires entraînées contre le SRAS-CoV-2, ce qui peut entraîner une protection relative contre le Covid-19. Ces données, associées à des rapports indépendants récents similaires, plaident en faveur d’un effet bénéfique de la vaccination antigrippale (…) et suggère son déploiement au cours de la saison grippale 2020-2021 », affirment les chercheurs.

Comme nous vous le disions hier, la campagne française de vaccination contre la grippe a déjà été suivie par 4 millions de personnes en l’espace d’une semaine. Les doses de vaccin se sont écoulées trois fois plus vite que l’année dernière, ce qui a provoqué des ruptures de stocks dans 60% des pharmacies. Sans seconde livraison, ce chiffre pourrait monter à 92% en fin de semaine.