En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Antibiotiques : ils nuiraient au vaccin contre la grippe

Déremboursés par le gouvernement, les antibiotiques n’ont plus la cote. Une récente étude affirme qu’ils réduisent l’efficacité du vaccin antigrippal.

Les antibiotiques réduisent-ils la puissance du vaccin contre la grippe ? Selon une étude scientifique américaine publiée la semaine dernière dans la revue Cell, la réponse est oui. Les antibiotiques, en perturbant le microbiote intestinal, empêchent le système immunitaire de réagir normalement face au vaccin, et donc, de se protéger de la grippe.

L’équipe qui a réalisé cette étude avait procédé à des tests sur des souris. Il s’agissait de comparer des souris sans flore intestinale et des souris qui en possèdent une. Les secondes étaient les seules à développer une réponse normale au vaccin contre la grippe. Chez l’humain, le test a été différent. Une partie des cobayes a reçu une dose d’antibiotiques à large spectre d’action ; les autres n’en ont pas reçu.

Une mauvaise protection contre le virus

Tout le panel a ensuite été vacciné contre la grippe. Le bilan de cette étude montre que les personnes traitées avec des antibiotiques n’ont pas connu un développement immunitaire normal. Ils auraient dû générer bien plus d’anticorps. Ces personnes étaient donc moins protégées face au virus.

Cette étude reste à prouver par la suite. Bali Pulendran, chercheur de la Stanford University School of Medicine, conseille simplement de ne pas additionner traitement antibiotique et vaccin contre la grippe au même moment. Une nouvelle qui survient alors que le débat sur le déremboursement des antibiotiques par les mutuelles santé a atteint son paroxysme en France.