En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : 20 millions d’enfants dans le monde ne reçoivent pas leurs vaccins

Selon le rapport annuel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), 20 millions d’enfants dans le monde n’ont pas reçu tous les vaccins dont ils ont besoin.

6 nouveaux vaccins obligatoires

« Les taux de vaccination au niveau mondial stagnent dangereusement, du fait des conflits, des inégalités et d’un relâchement de la vigilance », a alerté lundi l’Organisation des Nations Unies (ONU). En effet, selon des estimations effectuées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), 20 millions d’enfants dans le monde seraient touchés.

Ce chiffre impressionnant représenterait plus d’un enfant sur 10 sur la planète. Les vaccins contre la diphtérie, la rougeole et le tétanos sont notamment ici pointés comme ceux les plus manquants. Leur couverture stagne donc aux alentours de 86% depuis 2010 mais reste aujourd’hui « insuffisant » pour l’ONU.

Une question de « sécurité mondiale »?

Pour les 3 organismes, la rougeole est la maladie la plus dangereuse et inquiétante aujourd’hui. En 2018, « près de 350 000 cas de rougeole ont été signalés dans le monde, soit plus de deux fois plus qu’en 2017 », précise l’ONU. Un phénomène qui touche d’ailleurs tous les pays, même la France, alors que le vaccin y est obligatoire.

Cependant, la grande majorité des enfants laissés de côté par la vaccination sont les « plus exposés au risque de maladie, les plus pauvres, les plus marginalisés, ceux qui sont touchés par les conflits et obligés de fuir leurs foyers », précise le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Ghebreysus. Pourtant, selon lui, les vaccins pourraient aider « à préserver la sécurité mondiale ».