L’Assurance maladie va appeler les seniors non-vaccinés

En France, près de 3 millions de personnes âgées de plus de 75 ans ne sont toujours pas vaccinées. Pour aider ceux qui n’ont pas réussi à avoir de rendez-vous, l’Assurance maladie déploie un dispositif d’accompagnement.

vaccin senior

« Aller Vers » : cela n’a rien à voir avec les supporters de Saint-Etienne, il s’agit du nom d’un programme de l’Assurance maladie pour inclure les seniors de plus de 75 ans au processus de vaccination. Dans ce cadre, dès la semaine prochaine, un numéro d’appel sera ouvert pour répondre aux patients âgés non-vaccinés.

En parallèle de ce dispositif, l’Assurance maladie va croiser ses données pour répertorier les seniors qui ne se sont pas encore manifestés pour avoir un rendez-vous. Une opération d’appels à grande échelle s’ensuivra. « Ce système de phoning est déjà mené auprès des personnes âgées précaires, dans certains territoires, explique Thomas Fâtome, directeur de la CNAM. L’idée est d’étendre ce dispositif à la France entière. »

Passer de 50% à 80% des seniors vaccinés

Une opération d’autant plus essentielle que ces personnes de plus de 75 ans sont bien souvent favorables à la vaccination. Thomas Fâtome explique ainsi : « Ils nous disent parfois qu’ils avaient l’intention de se faire vacciner, mais plus tard, ou qu’ils ont laissé tomber, faute de créneaux disponibles. Notre appel provoque souvent un déclic, nous essuyons très peu de refus ».

La CNAM est confiante sur la réussite du dispositif Aller Vers, en raison du succès des opérations précédentes du même type. Le taux de personnes de plus de 75 ans vaccinées en Seine-Saint-Denis a par exemple rattrapé celui observé dans le reste de la France, aux alentours de 50%. Pour rappel (sans mauvais jeu de mot), Emmanuel Macron souhaite passer à 80% des plus de 75 ans vaccinés.