Covid-19 : les autotests validés par la Haute Autorité de Santé

La Haute Autorité de Santé est favorable à la mise à disposition des autotests dans les pharmacies. Ces équipements pourront être utilisés à partir de 15 ans.

test covid

La Haute Autorité de Santé a donné son feu vert : dans un avis du 16 mars, elle a validé les autotests sur prélèvement nasal. Ces autotests pourront donc très prochainement venir compléter la stratégie de dépistage mise en place par le gouvernement.

Qui pourra les utiliser ? Les personnes sans symptômes de plus de 15 ans, dans le cadre d’une utilisation restreinte à la sphère privée. Par exemple : avant de se rendre chez des proches, idéalement le jour même ou la veille. Ces autotests seront disponibles en pharmacie et pourraient être remboursés dans le cadre d’une indication médicale. Ils permettent d’obtenir un résultat en 20 minutes environ.

Quelle fiabilité ?

Evidemment, se pose la question de la fiabilité. Les autotests sont des tests antigéniques : ils ne sont donc pas aussi fiables que les tests RT-PCR. Dans son dernier avis, la HAS explique que les « premières données rapportent des sensibilités cliniques de l’ordre de 80 à 95% chez les patients symptomatiques et de l’ordre de 50 à 60% chez les personnes asymptomatiques ». Un résultat positif devra d’ailleurs être confirmé par un test RT-PCR.

La Haute Autorité de Santé a par ailleurs demandé « au ministère de la santé et aux fabricants d’autotests antigéniques de mettre en place des modalités de traçabilité ». Le but est de suivre les personnes dont l’autotest a signalé un résultat positif.