Covid-19 : la période d’isolement pour les malades rallongée à 10 jours

Dans une allocation télévisée jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que la durée d’isolement pour les personnes atteintes du Covid-19 va passer de 7 à 10 jours dès lundi 22 février.

isolement-covid

Cette allocution gouvernementale du jeudi est devenue un rendez-vous incontournable pour faire le point sur l’évolution épidémique en France. Lors du dernier opus, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que « l’isolement de tous les patients dont un test diagnostic est positif passera à compter de lundi de sept à dix jours ».

Cette nouveauté vient d’ailleurs s’aligner sur la durée d’isolement pour les personnes touchées par les variants brésilien ou sud-africain. Cette période peut d’ailleurs être plus longue car il est nécessaire d’avoir un test PCR négatif pour y mettre fin. Par ailleurs, la durée d’isolement pour les cas contact reste à 7 jours.

« L’heure n’est pas au relâchement »

Le ministre a également dévoilé que le dispositif d’arrêt de travail immédiat sans jour de carence pour les personnes touchées, cas contact ou symptomatiques, est « prolongé jusqu’au 1er juin ». Il suffit alors de se rapprocher de l’Assurance maladie. L’entité n’a d’ailleurs pas observé de hausse exponentielle des demandes depuis le lancement du dispositif, le 10 janvier dernier.

Enfin, Olivier Véran a fait un point sur les chiffres en expliquant que le nombre de contaminations se maintient actuellement aux alentours des 20 000 nouveaux cas par jour. Il a rappelé que pour le moment, le gouvernement exclut la mise en place d’un nouveau confinement tout en affirmant que « l’heure n’est pas au relâchement ».