Covid-19 : de nouvelles recommandations sur la qualité des masques

Le Haut Conseil de Santé Publique recommande désormais de privilégier les masques chirurgicaux ou les masques en tissu de catégorie 1. Plus filtrants, ils seraient plus efficaces face aux nouveaux variants.

portable appli masque

Les Français doivent être plus vigilants dans le choix de leurs masques. C’est ce que recommande le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP), dans un avis qui n’a pas encore été publié. L’instance recommande désormais d’utiliser des modèles chirurgicaux ou des masques en tissu de catégorie 1, qui sont les plus filtrants. A contrario, elle préconise de ne plus utiliser de masques en tissu de catégorie 2 et de masques artisanaux.

De nouvelles indications qui ne sont pas en contradiction avec les recommandations antérieures. C’est l’apparition de variants plus contagieux du virus qui nécessite d’être mieux protégé. « Comme nous n’avons pas de nouvelles armes contre eux, la seule chose que l’on peut faire est d’améliorer celles dont on dispose déjà », expliquait à franceinfo Daniel Camus, membre du groupe de travail du HCSP.

90% de filtrage minimum

Les masques de catégorie 1 ont l’avantage de filtrer au moins 90% des particules de trois micromètres, contre 70% pour les masques de catégorie 2. Quant aux masques artisanaux, ils « ne sont pas testés en termes de performance », rapportait à franceinfo Didier Lepelletier, coprésident du groupe de travail permanent Covid-19 du HCSP.

En revanche, le HCSP ne plaide pas pour une utilisation de masques FFP2 pour le grand public. Libre au gouvernement de tenir compte des recommandations du HCSP et de rendre obligatoires certains masques plutôt que d’autres. « Nous écrivons des avis scientifiques. ‘Obligatoire’, c’est un mot politique. Je laisse le pouvoir politique décider », résume Didier Lepelletier.

Dans son avis, le HCSP recommande également de respecter une distance de deux mètres, et non plus d’un mètre, entre les personnes pour limiter la transmission du virus.